Zao Woo Ki - Jean-Luc Chalumeau
Zao Woo Ki - Jean-Luc Chalumeau © Cercle d'art

C'était l'un des maîtres de l'abstraction lyrique. Le grand peintre franco-chinois, Zao Wou-Ki est mort hier en suisse à l'age de 93 ans.

Né en chine en 1921 , le peintre découvre l'art occidental et décide de s'installer à Paris. Il était membre de l'Académie des Beaux-arts de l'Institut de France.

Zao Wou-Ki à travers sa pratique a fait le pont entre l'art chinois et la peinture occidentale.Il a illustré enre autres, des livres de René Char, d'Henri Michaux et "La tentation de l'Occident" d'André Malraux.

Aujourd'hui ses toiles les plus importantes peuvent atteindre plus de 5 millions de dollars.

La réaction de son ami Dominique de Villepin, interrogé par Christine Siméone

Isabelle Pasquier
Réaction de Marc OTTAVI, expert auprès d'Arcurial qui lui avait consacré une grande exposition en 1992. Joint par téléphone par Mathilde Lacroix.
Zao Wou Ki, à la Bibliothèque Nationale de France, en 2008
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.