René Burri
René Burri © Corbis Image

Le photographe suisse René Burri, auteur du célèbre cliché de Che Guevara fumant le cigare, est décédé lundi à Zurich à l'âge de 81 ans des suites d'une longue maladie . René Burri était un des plus grands noms de la photo du XXe siècle, il avait notamment travaillé pour l'agence Magnum, à partir de 1959. Il a fait le tour du monde pour cette agence et a couvert les principaux événements politiques mondiaux. L'année dernière, il avait légué toutes ses archives au Musée de l'Elysée à Lausanne, soit environ 30.000 photos. En 2011, il avait reçu le Reinhardt von Graffenried Lifetime Achievement Award et avait été accueilli à la Maison européenne de la photographie de Paris pour une rétrospective de son œuvre.

René Burri
René Burri © Radio France

Bien avant de photographier celui qui le rendra célèbre, René Burri avait capturé Winston Churchill debout, à bord de sa décapotable, en 1946. Le photographe en devenir n’avait alors que 13 ans et utilisait, à cette époque, le boîtier de son père cuisinier. C’est dans sa ville natale, à Zurich, qu’il entre à l’École des arts appliqués, trois ans plus tard.

Après son service militaire, il voyage et réalise de nombreux clichés avec son Leica. Avec Henri Cartier-Bresson comme mentor, il travaille rapidement pour des titres prestigieux de l’époque comme Life, Look, Stern ou encore le magazine suisse Du.

Devant son objectif, sont passé de nombreuses pesonnalités de tous horizon : Maria Callas, Giacometti, les architectes Le Corbusier et Niemeyer, Fidel Castro , et bien sûr, Che Guevara , fier, le cigare cubain aux lèvres. Une image devenue culte, qui fera bientôt le tour du monde.

Concernant le Che, il a indiqué, dans une émission de la télévision suisse que c'était un "homme arrogant, mais qui avait du charme". "Il était comme un tigre dans une cage", a-t-il ajouté.De fait, son portrait célébrissime de Picasso montre le peintre presque souriant, aux côtés d'une cage à oiseaux, vêtu de son éternelle marinière. Selon ses proches, il a mis quatre ans pour décrocher un rendez-vous avec le peintre.

Articles liés
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.