Le jardin de l'aveugle - Aslam
Le jardin de l'aveugle - Aslam © Edtions Seuil

Dans Le jardin de l’Aveugle , Jeo et Mikal, partent du Pakistan pour rejoindre les combattants musulmans en Afghanistan quelques mois après les attentats du 11 Septembre 2001 et le déclenchement de représailles par les Américains. Ils ne sont ni haineux, ni intégristes, ni spécialement enragés. Ils sont fdeux épris de Naheed.On vit leur guerre au plus près de chaque blessure, tortures, au cœur des combats et des camps de prisonniers américains. Que se passe-t-il en vérité dans la vie des gens de la région ? Père, mère, enfants, combattants ou non . L’obscurantisme et le conflit impacte leurs vies dans les moindres détails. Le père de Jeo, Rohan a monté une école avant d’en être chassé par les islamistes, et son seul réconfort au soir de sa vie, alors qu'il devient aveugle, c’est de se promener dans son jardin. On y tend des fils pour qu’il puisse se guider jusqu’aux fleurs qu’il aime visiter. Naheed s’instruit et rêve de Mikal chaque jour, espérant son retour.

Le souffle poétique de Nadeem Aslam et la puissance romanesque donne cœur et chair à ce que l’on perçoit habituellement de cette région par les informations. La moindre respiration et la moindre pensée intime des personnages nous est restitué de belle manière.

Nadeem Aslam a été remarqué pour La cité des amants perdus , sur l’intégrisme religieux, et La vaine attente , décrivant l’Afghanistan depuis l’invasion soviétique jusqu’à aujourd’hui. Il poursuit ainsi une œuvre riche et précieuse sur la région.

Nadeem Aslam
Nadeem Aslam © Seuil
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.