Warner Bros a diffusé ce jeudi la première bande-annonce de "Matrix: Resurrections", 18 ans après la sortie du précédent film. De quoi réveiller les fans de la saga, notamment avec des teasers par centaines.

Thomas Anderson, alias Neo, dans un style à la John Wick.
Thomas Anderson, alias Neo, dans un style à la John Wick. © Warner Bros

À 15 heures pile ce jeudi, 60 000 internautes attendaient la diffusion en direct sur YouTube de la première bande-annonce de "Matrix : Resurrections", quatrième film de la saga. En dix minutes, le compteur affichait 255 000 vues. Une heure plus tard, un million. Une preuve, s’il en faut une, que le retour de Neo, le personnage interprété par Keanu Reeves, est attendu par les fans de la saga. Car l’attente fut longue : 18 ans séparent la sortie du dernier Matrix et celle du quatrième volet prévu avant Noël

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

Neo est toujours là, tout comme Trinity, jouée par l’actrice Carrie-Anne Moss. En revanche, Laurence Fishburne, alias Morpheus, ne reprend pas son rôle. Il est remplacé par Yahya Abdul-Mateen II, dans une version plus jeune du personnage. Parmi les nouveaux acteurs : Jonathan Groff, de la série Mindhunter.

Morpheus jeune, toujours avec du style. Les lunettes et la pillule rouge.
Morpheus jeune, toujours avec du style. Les lunettes et la pillule rouge. / Warner Bros

Barbe et cheveux long, Keanu Reeves ressemble plus à John Wick qu’à Neo dans cette bande annonce.  "J’ai fait des rêves qui ne sont pas que des rêves. Vous pensez que je suis cinglé ?", demande Thomas Anderson à son psy. Il semble avoir oublié son passé, ne plus avoir de souvenirs, pas même de son amoureuse, Trinity, qui lui répond : "On se connaît ?"

L’homme qui s’est rebellé contre la Matrice, un univers factice créée par des intelligences artificielles est à présent suivi par un psychiatre et prend un traitement, à base de… pilules bleues, celles qui prolongent les rêves, à la différence de la pilule rouge censée réveiller les consciences. Les fondations de la trilogie sont donc toujours là : les balles peuvent être ralenties par la pensée, les scènes d’actions sont explosives, les combats d’art martiaux omniprésents et l’univers virtuel toujours aussi vert fluo. La bande-annonce se conclut avec ces mots : "Après toutes ces années, revenir à l’endroit où tout a commencé, revenir dans la Matrice."

Neo, bien sur ses appuis, prêt à esquiver.
Neo, bien sur ses appuis, prêt à esquiver. / Warner Bros

Une bande-annonce savamment annoncée

Pour faire saliver les fans, le studio de cinéma Warner Bros a été plutôt inventif. Dès mardi, un site interactif permettait de découvrir un premier teaser. Ou plutôt des teasers. Il faut choisir une pilule bleue ou une pilule rouge, puis la vidéo démarre : à chaque diffusion, le teaser sera différent. Le narrateur cite exactement l’heure qu’il est, et certaines images changent. Warner Bros affirme qu’il existe 180 000 versions de ces courtes bandes annonces.

Si vous cliquez sur la pilule bleue, on entend la voix du narrateur : "Tu te souviens comment tu es arrivé ici ? Tu ne sais plus distinguer le vrai du faux. Tout le reste n'est qu'illusion." Avec la pilule rouge : "C’est le moment de te montrer le réel. Ça peut être le premier jour du reste de ta vie. Mais si tu le veux, tu dois te battre pour ça."

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.
Gérer mes choix

À cause de l’épidémie de Covid-19, le tournage entre San Francisco et Berlin a été chamboulé, et la date de sortie repoussée à plusieurs reprises. Mais la dernière ligne droite semble être toute tracée pour s'extirper à nouveau de la Matrice et ouvrir les yeux sur sa réalité.

Matrix Resurrections, réalisé par Lana Wachowski, doit sortir le 15 décembre.