McCartney, Bob Dylan, les Rolling Stones… les grands noms du rock sont réunis en Californie ce week-end pour un festival à l'affiche légendaire.

Mick Jagger lors du concert des Stones à Cuba, en mai dernier
Mick Jagger lors du concert des Stones à Cuba, en mai dernier © Maxppp / Alejandro Ernesto

Ils n'y a que six noms à l'affiche du festival Desert Trip, mais à eux seuls, ils représentent tout un pan de l'histoire du rock. Bob Dylan, Paul McCarney (ex-Beatles), les Rolling Stones, Neil Young, The Who et Roger Waters (ex-Pink Floyd) se produisent tous, ce week-end, sur la scène du festival Desert Trip aux Etats-Unis.

"Desert Trip" est son vrai nom, mais ce festival, organisé par le producteur Paul Tollett, est largement surnommé "Oldchella", en référence au célèbre festival Coachella, devenu en quelques années le plus gros festival rock au monde. Les deux festivals partagent leur site et leur organisateurs... Et comme son grand frère, Desert Trip pourrait devenir lui aussi culte, tous les billets s'étant écoulés en quelques heures à peine malgré des prix allant jusqu'à 1.500 euros pour le forfait trois jours.

Principale différence entre les deux festivals : si Coachella se déroule chaque année, Desert Trip n'est prévu que pour une seule et unique fois. Chaque artiste se produira deux fois, ce week-end et celui du 15 octobre, puis rideau.

Une partie des fans considère que ce festival sera l'ultime occasion de voir ces musiciens de légende réunis. Car avec un âge moyen qui oscille entre 70 ans pour Neil Young et 75 ans pour Bob Dylan, et après la mort de David Bowie en janvier dernier, beaucoup de fans ont pris conscience que leurs idoles ne sont pas éternelles. "Oldchella" est aussi d'ores et déjà surnommé le "festival du siècle".

Paul McCartney

A 74 ans, l'ex-Beatles n'a jamais ralenti son activité prolifique. En tournée de façon presque continue dans le monde, il collabore aussi avec la jeune génération, et a co-signé le trio FourFive Seconds avec Kanye West et Rihanna, l'an dernier. Fin août, il a annoncé au magazine Rolling Stone qu'il allait bientôt ralentir le rythme effréné de ses spectacles. Ce qui ne l'empêche pas de travailler sur un nouvel album.

The Rolling Stones

Increvables, les Stones ! Depuis sa formation en 1964, le groupe britannique n'a jamais cessé de faire des disques et des concerts, malgré des disputes entre les membres du groupe et des changements de formation. Le groupe mythique continue à tourner, et sortira son prochain album studio "Blue and lonesome" le 2 décembre prochain (le dernier en date, "A bigger bang", datait de 2005).

The Who

Les Who étaient quatre à l'origine, ils ne sont plus que deux depuis 2002 et la mort du bassiste John Entwistle. Le groupe, qui s'est reformé en 1996, continue à faire des concerts avec les deux membres historiques, Pete Townshend et Roger Daltrey. Dans cette formation, The Who n'a sorti qu'un seul album, "Endless Wire", en 2006.

Roger Waters

Le co-fondateur de Pink Floyd continue de faire vivre la légende du groupe de rock progressif le plus célèbre au monde. Depuis son dernier album solo, qui remonte à 1992, il a composé un opéra ("Ca ira", sur des paroles d'Etienne Roda-Gil) et a lancé en 2010 une gigantesque tournée mondiale dans laquelle le rockeur joue l'album The Wall dans son intégralité, dans une scénographie impressionnante. Roger Waters l'a promis : après ce spectacle, il prendra sa retraite.

Bob Dylan

L'icone folk, doyen du festival, n'en reste pas moins prolifique : depuis 2010 il a sorti trois albums, dont un l'an dernier et un autre cette année, deux albums de reprises des standards des années 40 et 50.

Neil Young

A 70 ans, le plus jeune des artistes à l'affiche de Desert Trip continue lui aussi à tourner en concert, et a sorti l'an dernier un album engagé contre la firme OGM Monsanto. En concert, il reprend ses tubes, en particulier le célèbre Heart of Gold, accompagné à l'harmonica, comme Bob Dylan.

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.