Le 7e Prix Orange du Livre est décerné à Fanny Chiarello pour le roman Dans son propre rôle , (Éditions de l'Olivier).

Fanny Chiarello
Fanny Chiarello © Edition de l'Olivier

Ce Prix fait partie des différents développements d'Orange en matière de contenus culturels. Entretien avec Christine Albanel, directrice exécutive chez Orange, sur la stratégie de l'opérateur.

Un prix littéraire décerné par un jury et des lecteurs

Le prix Orange du Livre, remis en juin, est doté de 15 000 euros.Erik Orsenna préside le jury qui est composé pour moitié de lecteurs et pour l’autre moitié d’écrivains et de libraires.Cinq livres étaient en lice début mai, choisis parmi une trentaine de titres. Ce sont les utilisateurs de la plateforme lecteurs.com qui votent in fine.

Dans Dans son propre rôle, Fanny Chiarello suit l'histoire de deux femmes au sortir de la guerre en Angleterre. En 1947, Fennella réduite au mutisme après un choc traumatique, rencontre Jeannette, une jeune veuve désespérée. Malgré les différences de statut social, leurs chemins pour s'émanciper vont se confondre. Un roman bercé par la musique de l’Orphée et Eurydice de Gluck pour porter le destin de deux femmes, seules au monde, mais surtout singulières.

Une palette variée de contenus culturels

A la rentrée prochaine, les lecteurs, passionnés de Zola et du XIXe siècle pourront découvrir une version numérique et enrichie d'Au bonheur des dames . Un projet similaire à celui qui avait été mis en ligne sur le Candide de Voltaire et qui se fait à nouveau en collaboration avec la BnF . Christine Albanel le dévoile :

2 min

Christine Albanel dévoile Au bonheur des dames

Christine Albanel
Christine Albanel ©

Pourquoi Orange se positionne-t-il comme éditeur de contenus, alors qu'il est avant tout un opérateur de télécommunications et fournisseur d'accès à Internet ? PourChristine Albanel, directrice exécutive d'Orange, c'est une forme de mécénat pour la plus grande entreprise française du genre, un moyen de s'inscrire dans le paysage par le biais de la culture, et de son accès gratuit pour les utilisateurs.

1 min

Christine Albanel - mécenat culturel d'Orange

Le numérique est facteur de progrès et nous développons dans divers domaines des expériences nouvelles pour montrer des innovations qui contribuent à une forme de démocratie culturelle. Même si vous n'allez pas à Paris, vous pourrez décrypter l'Atelier de Courbet ou bien suivre un mooc.Ce que nous faisons est gratuit, c'est du mécénat culturel.

A l'heure où SFR peaufine sa stratégie de contenus éditorialisés sur la musique et s'associe aux festivals, et alors que Google est devenu un partenaire incontournable pour les musées dans le cadre de son Google Art Project, Orange se fait fort d'être également présent.

En ce moment les visiteurs du Musée d'Orsay peuvent faire l'expérience de réalité augmentée autour de l'Atelier de Courbet. C'est le moyen pour Orange d'être visible autrement que par la publicité ou les offres commerciales auprès de ses abonnés.

Entrez dans L'Atelierpar Orange

Le groupe français s'est démarqué ces derniers temps avec le succès de son Mooc au moment de l'exposition sur le marchand et collectionneur des Impressionnistes, Paul Durand-Ruel au Musée du Luxembourg. Ce Mooc a été suivi par 16 000 personnes. D'autres suivront avec Versailles et la mort du Roi, et sur Picasso. Ces chantiers sont menés par la direction des partenariats, dirigés par Armelle Pasco pour un budget de l'ordre de deux millions d'euros.

Extrait du Mooc sur l'Impressionnisme

Photo de mise en avant : François Séchet

Articles liés
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.