Fabrice Hyber, Cerveau rapide
Fabrice Hyber, Cerveau rapide © Fabrice Hyber

Fabrice Hyber est plus rapide que les cerveaux sur pattes qu'il dessine allègrement sur un joli fond vert prairie. Cet artiste grand angle, tous terrains, toutes expériences, transforme le réel et nos comportements.

Par le dessin, la photo, la performance, ou la construction d'objets étranges, il associe des idées entre elles depuis les années 80 et invente ainsi un monde qui n'appartient qu'à lui, mais dans lequel il nous invite. Un monde pour être joyeux.

A voir en quatre lieux :

  • Palais de Tokyo, puis fondation Maeght à Vence, puis Mac-Val à Vitry-sur-Seine, et également à l'Institut Pasteur à Paris.

Au Palais de Tokyo, "Matières Premières"

Fabrice Hyber

Fabrice Hyber, Maison des vents
Fabrice Hyber, Maison des vents © Fabrice Hyber
Fabrice Hyber, Maison de pluie
Fabrice Hyber, Maison de pluie © Fabrice Hyber

Au Palais de Tokyo, le visiteur peut faire l'expérience des Maisons, et entrer dans le vent ou la pluie.

Fabrice Hyber, qui est-il?

Plowy
Plowy © Didier Plowy

Quel artiste est-il? Fabrice Hyber par lui-même

Comment travaille-t-il?

De qui est-il l'enfant? De Joseph Beuys. En tout cas il est un travailleur forcené qui aime faire jouer les autres__

Qu'a-t-il appris depuis ses débuts?

Que faire avec tous les objets qui l'entourent? Est-il collectionneur?

Les Photos de l'expo

Hyber 1
Hyber 1 © André Morin
Hyber  2
Hyber 2 © André Morin
Hyber3
Hyber3 © André Morin
Hyber 8
Hyber 8 © André Morin
Hyber 5
Hyber 5 © Radio France
Hyber 6
Hyber 6 © André Morin
Hyber 4
Hyber 4 © André Morin

Passer l'Hyber au Palais de Tokyo>

Les expositions :

Palais de Tokyo , dès le 28 septembre 2012 au 7 janvier

Fondation Maeght avec une rétrospective dédiée aux peintures homéopathiques, « Essentiel (Peintures Homéopathiques) », du 06 octobre 2012 au 06 janvier 2013

Mac-Val , « Prototypes d’Objets en Fonctionnement », à partir du 20 octobre 2012

Institut Pasteur en collaboration avec la Manufacture de Sèvres.

blogcs signature C Simeone
blogcs signature C Simeone © Radio France / C Siméone
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.