Augustin Trapenard a reçu Patti Smith à l'occasion de la réédition de son livre "Just Kids" chez Gallimard. L'écrivain lui parle de ce qui , aujourd'hui lui fait peur : Donald Trump, le réchauffement climatique, l'escalade des armements nucléaires... (Ré)écoutez-la.

Patti Smith explique au micro d'Augustin Trapenard ce qui l'inquiète aujourd'hui :

"Je ne suis pas seulement inquiète, j'ai le cœur brisé, je me sens trahie, en colère.

Je n'arrive même plus à regarder les infos à la télé parce que je ne supporte pas d'entendre la voix de notre président ou de regarder son visage.

Tout ce qu'il dit me dégoûte : soit c'est faux ou c'est un mensonge, c'est pompeux, c'est brutal… 

Il n'a jamais rien dit qui me fasse me dresser en me disant "Ah, d'accord, il y a quand même un peu de bonté dans cet homme ou de bonnes idées, jamais.

Et puis il y a la question de l'environnement qui m'inquiète terriblement, le changement climatique et la manière dont cela cela affecte toutes les espèces, les abeilles, les oiseaux, les récifs de corail… Tout ça m'inquiète. Je m'inquiète de la pollution des eaux partout. Je m'inquiète de l'escalade des armements nucléaires qu'on ne pourra jamais utiliser. Un million de choses peuvent nous inquiéter... 

Je m'inquiète beaucoup des catastrophes naturelles qui se multiplient. En l’espace de quelques semaines, il y a eu deux ouragans qui ont dévasté les Antilles et Porto Rico, puis il y a eu d'autres dégâts, il y a eu un ouragan sur Houston (Texas), un terrible tremblement de terre à Mexico. C'est vraiment la montée des périls... 

Les glaciers aussi : j'ai une amie qui a pris des très belles photos des glaciers au Groenland il y a 15 ans ; elle vient d'y retourner pour les photographier de nouveau : 

les glaciers ne sont plus que des squelettes d'eux-mêmes. 

Toute la glace est en train de fondre…

Mais par ailleurs, c'est tellement magnifique d'être en vie. 

Et puis il y a des choses à attendre : peut-être que mon écrivain favori va sortir bientôt son prochain livre, découvrir l'intérieur d'une magnifique église, une superbe architecture, voir les progrès de mon petit-fils, tout ça. Il y a des choses tellement merveilleuses à attendre de la vie et j'ai des choses encore à écrire, j'adore la vie.

Il faut faire de notre mieux pour naviguer à travers ces eaux tempétueuses."

(Ré)écoutez la version longue de l'entretien de Patti Smith au micro d'Augustin Trapenard :

Aller plus loin

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.