Philippe Geluck dans la galerie Huberty-Breyne
Philippe Geluck dans la galerie Huberty-Breyne © France Inter / Anne Douhaire

Geluck expose ses toiles à la Galerie Huberty Breyne (Galerie Petits papiers ) à Paris. Le dessinateur en profite pour lancer un mouvement : celui de la peinture rigolote. Enfant, il a passé beaucoup de temps dans les musées et les galeries, et trouve que souvent l’art et les visiteurs sont sérieux. Il regrette un René Magritte ou un Marcel Duchamp qui le font rire. Il prend aujourd’hui le contre-pied. Et rend un hommage, via le Chat, son célèbre personnage, aux peintres tels que Munch, Vasarely ou Pollock…

Ecoutez Philippe Geluck :

►►► (ré) écouter l'auteur du Chat invité de l'émission La bande originale

Il est temps de se marrer dans les galeries !

La naissance de Pollock

Le chat se fait obstétricien pour présenter le peintre américain Jackson Pollock. D’après Geluck l’explication de son style, le dripping, serait à chercher du côté d’un accouchement plutôt trash !

Pollock par Philippe Geluck à la galerie Huberty-Breyne
Pollock par Philippe Geluck à la galerie Huberty-Breyne © Galerie Huberty-Breyne / Geluck

Hommage à Vasarély…

Le chat porte juste un slip : est-il très bien fourni ou est-ce l’effet d’optique ? Geluck pose la question !

Hommage à Vasarely Philippe Geluck
Hommage à Vasarely Philippe Geluck © Galerie Huberty-Breyne / Philippe Geluck

Munch pour… détendre l’atmosphère !

Alors que le peintre Edvard Munch a une image austère, Philippe Geluck fait une blague avec le fameux "Cri".

Hommage à Edvard Munch
Hommage à Edvard Munch © Galerie Huberty-Breyne / Philippe Geluck

Voir plus d’images :

►►►ET AUSSI ICharline Vanhoenacker et Alex Vizorek ont reçu dans l'émission, Si tu écoutes, j'annule tout , le dessinateur Philippe Geluck pour le 19e opus du Chat :Le Chat passe à table , "il crache le morceau, met les bouchées doubles et n'y va pas avec le dos de la cuillère"

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.