Philippe Torreton dans Cyrano
Philippe Torreton dans Cyrano © Radio France / Brigitte Enguérand

La nouvelle mise en scène de Dominique Pitoiset balaie toutes les mises en scène de l’œuvre de Rostand. L’action se situe ici dans un espace dépouillé, sorte de salle de réfectoire impersonnelle d’un hôpital psychiatrique. Ce n’est pas un Cyrano de cape et d’épée dont il est question mais un Cyrano qui révèle les bleus à l’âme de ce poète. Cyrano porte ici sur son visage les stigmates de ses combats. Bonnet vissé sur la tête, Philippe Torreton ressemble à un boxeur meurtri avec ses cicatrices.

Tous les soirs depuis la première, le public est debout dès les premiers applaudissements. Il aime le côté contemporain de la mise en scène et le jeu sobre des comédiens. __

Philippe Torreton et ses compagnons sont émus tous les soirs au moment des saluts.

Cyrano est un personnage torturé, tourmenté dans son for intérieur par son amour pour Roxanne qui n’a d’yeux que pour Christian. __

Qui était le vrai Cyrano, qui était celui imaginé par Rostand, et quel genre de personnage serait-il aujourd’hui ?

Les vers en alexandrin sont tous prononcés avec simplicité et justesse par la magnifique troupe de comédiens. __

Philippe Torreton attache une véritable importance à faire entendre tous les vers de la pièce.

Dans le décor clinique au carrelage blanc, éclairé par vingt-cinq néons au plafond, un jukebox trône côté jardin. Tour à tour les comédiens nous font écouter Queen, Pink Floyd, Elton John , The Pogues ou encore Edith Piaf avec les Compagnons de la Chanson et une magnifique chanson de Bashung qui vient conclure le spectacle : « Comme un Légo », écrite par Gérard Manset et qui figure sur l’album « Bleu pétrole ».

Un coup de coeur de Philippe Torreton.

> C'est un grand terrain de nulle part Avec de belles poignées d'argent La lunette d'un microscope Et tous ces petits êtres qui courent Car chacun vaque à son destin Petits ou grands Comme durant des siècles égyptiens Péniblement A porter mille fois son point sur le "i" Sous la chaleur et sous le vent Dans le soleil ou dans la nuit Voyez-vous ces êtres vivants ?

Paroles et Musique: Gérard Manset 2008 "Bleu pétrole" © Barclay

Philippe Torreton est un véritable artisan de la décentralisation théâtrale. Depuis plusieurs années ses spectacles sont créés à Bordeaux, à Grignan et aujourd’hui à Rennes.

Il aime cette idée de donner naissance aux pièces hors de Paris, tout en tirant la sonnette d’alarme sur l’état de la culture en Région.

A lire le blog de Vincent Josse qui a aimé la pièce

Toutes les dates de la tournée et le générique complet de la pièce

Mots-clés :
Articles liés
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.