Une des expositions très prisées cet été est l'exposition Picasso, à Landerneau dans le Finistère, proposée par le Fonds Hélène Édouard Leclerc pour la Culture.

L'affiche de l'exposition Picasso à Landernau
L'affiche de l'exposition Picasso à Landernau © Fondation Hélène et Edouard Leclerc pour la Culture

A l'ouverture le 25 juin dernier, la fondation avait annoncé qu'elle espérait 200 000 visiteurs d'ici le 1er novembre mais les chiffres de fréquentation seront sans doute plus importants encore.

Les œuvres viennent de la collection privée de Catherine Hutin, fille de Jacqueline Roque, que Picasso épousa en 1961. 200 peintures, dessins, céramiques, avec quelques inédits. Cette collection balaie toutes les grandes périodes de Picasso, et elle rassemble les œuvres qu'il aimait assez pour les avoir gardées auprès de lui. En général certaines de ces œuvres sont prêtées individuellement pour certaines expositions, mais elles n'ont jamais été montrées dans leur ensemble.

Jacqueline Hutin est largement représentée avec des œuvres qui témoignent de la place centrale occupée par celle-ci dans la vie du maître espagnol, dont l'oeuvre a oscillé entre figuration et abstraction.

Le parcours de l'exposition s' achève sur "les dernières années" de l'artiste, au cours desquelles il peint avec une frénésie de jeune homme des toiles souvent de grand format et aux couleurs vives, comme "Torero" (1970), une huile sur toile de près de deux mètres de haut, ou "Figures" (1972), sa toute dernière œuvre, rarement exposée.

Peintre, dessinateur, sculpteur, céramiste, graveur, décorateur, écrivain même, Pablo Picasso a laissé plus de 60 000 œuvres avant son décès à 91 ans dans son dernier atelier à Mougins dans le sud de la France.

Depuis l'ouverture du centre d'art breton, en 2012 dans l'ancien couvent des Capucins de la ville natale du pionnier de la grande distribution, plus de 700 000 personnes s'y sont pressées pour découvrir ou redécouvrir des artistes tels que Miro, Giacometti, Dubuffet ou encore Chagall.

Exposition du 25 juin au 1er novembre 2017, au Fonds Hélène et Édouard Leclerc pour la Culture, Aux Capucins, à Landerneau.

Les visiteurs viennent spécialement à Landerneau de tout le grand ouest, notamment de Nantes et de Rennes.

Articles liés
Culture
Comment Goscinny est venu à la BD ?
21 septembre 2017
Culture
Goscinny en quelques dates
21 septembre 2017
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.