C'est le chien le plus re-naissant de l'histoire de la bande dessinée. La star des magazines BD jeunesse des années 70 et 80 n'était plus en kiosque. Un duo d'auteurs reprend le flambeau et lance un financement en ligne pour sortir un nouveau concept de Pif à l'automne prochain.

Pif revient fin septembre, en kiosque et sur les écrans, reancé par les éditions Pif, qui font partie du groupe L'Humanité
Pif revient fin septembre, en kiosque et sur les écrans, reancé par les éditions Pif, qui font partie du groupe L'Humanité © Morja-Labourot

Pif, et paf ! Il revient. La dernière fois que l'on a croisé Pif dans un kiosque à journaux, c'était après une suite de neuf hors-séries exceptionnels lancés en 2015, Super Pif (dernière parution en novembre 2017). C'était une tentative bravache de faire réapparaître le plus aimé des magazines pour jeunes des années 70 et 80, avec ses Pifises (petits crustacés à élever à partir d’œufs réhydratés), ses pois sauteurs et ses gadgets, plus ou moins gluants.

Cette fois, Pif veut revenir sous la forme d'un hebdomadaire connecté, une formule où papier et numérique se répondent. 

Mort et ressuscité déjà plusieurs fois, Pif revient donc avec des habits neufs. 

Connecté, pour attirer les enfants vers la lecture sur papier

Pour l'instant, une campagne de financement participatif est lancée pour mettre en route cette nouvelle renaissance.  Il s'agit de constituer une base d'abonnés avant une sortie à l'automne prochain.

Couverture du futur Pif
Couverture du futur Pif / Morja -Labourot

Le futur Pif sera donc un magazine papier qui se déplie, comme "Le Un" chez les adultes. Pif, en se dépliant, présentera d'un côté une grande bande dessinée poster, et de l'autre des infos à hauteur d'enfant pour comprendre le monde.

Ce sera aussi une offre numérique. L'écran est conçu comme le "back office" de la version papier, le lieu où les enfants seront amenés à participer à des expériences scientifiques ou à livrer leurs idées de futurs reportages. L'écran est conçu pour amener les enfants à la lecture sur papier. 

Des aventures pour Pif et Hercule

Le grand changement, c'est le rôle de Pif. Pour Frédéric Gargaud, responsable éditorial du magazine, "jusqu'à présent Pif n'avait pas le rôle du héros dans le magazine. Pif Gadget a abrité d'autres personnages et d'autres histoires, comme Rahan ou Corto Maltese. Désormais il sera au cœur d'une bande dessinée, avec Hercule, un personnage principal impliqué dans des aventures du XXIe siècle. Jean-Michel Darlot et Thomas Labourot en seront les auteurs"

Pif sans gadget

Et le gadget ? Frédéric Gargaud rappelle qu'on a changé d'époque. Fini le temps du tout plastique et de la babiole inutile. Si les lecteurs sont au rendez-vous, et si le magazine s'installe, on verra peut-être occasionnellement quelques cadeaux apparaître en bonus. 

Désormais, "le gadget, c’est le magazine lui-même !", selon ses nouveaux créateurs.  

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.