Alors que la plupart des fabricants de jouets ont délocalisé leurs usines en Chine, Playmobil a fait le choix de maintenir l'essentiel de sa production en Europe. Cyril Sauvageot, correspondant de France Inter à Berlin, a visité les usines. Il raconte…

Playmobils
Playmobils © Corbis / Maurizio Gambarini/dpa/Corbis
Playmobils
Playmobils © Maurizio Gambarini/dpa/Corbis

Le jouet le plus populaire de France

Aujourd'hui, les jouets Playmobil représentent 7,6% de parts de marché en France  en 2014 sur le marché du jouet - soit la 1e place du marché, devant Lego. Depuis leur création en 1974, les petites figurines inventées par Hans Beck connaissent un grand succès auprès des enfants. Lorsqu'il est arrivé chez nous, en 1976, Playmobil s'appelait "Klicky ". Un jouet qui révolutionnait l'industrie ludique en proposant un figurine de petite taille, articulée et modulable : "En quelques clics, c'est un chevalier en armes, un indien sous sa tente ou dans son canoë".

  

Depuis 1974, plusieurs crises économiques ont chamboulé les modes de productions… La marque allemande a fait le choix de maintenir coûte que coûte l'essentiel de sa production en Europe  : deux usines en Allemagne, une en Espagne et une à Malte. Au micro de Cyril Sauvageot, le directeur technique du site de Dietenhofen explique :

Fabriquer les figurines en Asie ne serait pas forcément moins coûteux pour nous. Ici nous avons l'avantage d'être à proximité de nos marchés européens, ce qui nous rend plus flexibles , nous pouvons réagir plus vite à la demande. L'automatisation nous permet de moins subir la concurrence des salaires asiatiques.

Chaque jour, l'usine de Dietenhofen produit 10 millions de pièces - soit 65 000 boîtes .

Une figurine qui évolue peu

A quelques kilomètres de là, à Zirndorf, sont créés les nouveaux modèles de Playmobils. Le cahier des charges est simple : laisser aux enfants le plus de possiblités pour construire leur propre univers et jouer à leur façon. Cela, tout en essayant de suivre l'ère du temps : 140 nouveaux modèles sortent chaque année. Les grands succès restent toujours les mêmes : la ferme, le château-fort, le bateau pirate... Les innovations arrivent au compte-goutte et sont testées d'abord en Allemagne, en Autriche et au Benelux... Ils n'arrivent en France qu'un an après.

Ecoutez le reportage complet de Cyril Sauvageot :

3 min

Enquête dans l'usine Playmobil

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.