Alain Jouffroy
Alain Jouffroy © corbis

Alain Jouffroy, né le 11 septembre 1928, a connu des personnalités que j'aime évoquer ici. Henri Michaux, Jean Dubuffet, Daniel Cordier par exemple. Avec Michaux il allait au zoo, avec Dubuffet il n'était pas d'accord. Alain Jouffroy livre des anecdotes, pas forcément l'essentiel, il faudrait tout savoir, avoir tout en tête au bon moment, pour faire un entretien très professionnel, très efficace.

Je n'ai pas été efficace. J'ai rencontré Alain Jouffroy.

"Vous avez des questions précises au moins?

  • Oui très précises."

J'ai sorti mes notes. Après sa première réponse, il m'a dit "mais vous avez perdu votre fil,là".

Après j'ai essayé de suivre son fil. Ses fils.

Pas de photo pour Alain Jouffroy. Faisons donc un dessin.

Des cheveux d’un beau blanc qui se dressent vers le ciel

Des lobes d’oreilles larges qui cherchent le sol

Le nez qui se retrousse et aspire le monde

Les doigts qui trouvent l’infini

Le corps fin et anguleux

Il ne rencontre pas facilement les journalistes, s'ennuie des questions qui mènent les conversations à la dérive sur les grands larges.

Pourquoi rencontrer Alain Jouffroy? D'abord parce qu'il est dans ma réflexion en tant que critique d'art, acteur des avant-gardes des années 60, inventeur du terme "objecteur" pour désigner les artistes comme Daniel Pommereulle ou Tetsumi Kudo. Ensuite "Pour avoir eu cette idée pleine de sagesse que de relier les individus d'une façon élective et non pas simplement "relationnelle" comme un facebook d’aujourd’hui .Le but étant de créer un raffinement de la vie en bouleversant la sensibilité du temps ". J'emprunte ces phrases à Malek Abbou. Relier là où cela fait sens. La deuxième raison fait plus sens aujourd'hui que la première.

encontrer Alain Jouffroy pour cette seule phrase:

« le commerce consiste à transformer les expressions les plus libres de la pensée en produits, et c’est plus que jamais, contre cette instrumentalisation économique de la pensée, qu’il faut trouver des moyens, ironiques, inattendus, de sabotage ».

(Vu lu … pris dans « Une petite cuillère dans un bol » Paroles d’aube, 1998.

arman
arman © Radio France

Alain Jouffroy

né le 11 septembre 1928.

Membre du mouvement surréaliste, il est exclu dès 1948

Années 1950- 60 : a très tôt repéré les mouvements d'avant-garde et côtoyé les membres de l'Internationale Lettriste, fréquenté les artistes du Pop'art, les Nouveaux Réalistes. Il conceptualise l’abolition de l’art. Proche des poètes de la Beat Generation, et publié aux Etats-Unis.

Années 70: publie

Les Pré-voyants, 1974

Éternité, zone tropicale, 1976

De l'individualisme révolutionnaire, 1975

2007: Prix Goncourt de la Poésie pour l'ensemble de son oeuvre

Rencontrer Alain Jouffroy parce qu’il a rassemblé les artistes comme Daniel Pommereulle, Tetsumi Kudo ou Arman sous le nom d’Objecteurs (et non pas Nouveaux Réalistes par exemple).

Un objecteur fait objection aux valeurs esthétiques de l’art.

Un objecteur s’empare de l’objet, dans la continuité de la proposition de Marcel Duchamp. Prenez un verre….

Rencontrer Alain Jouffroy à l'occasion de la re-édition de "L’abolition de l’art", aux Editions Impeccables.Texte majeur écrit en 1967 qui éclaire l’histoire de l’art depuis le début du XXème siècle et aide à comprendre ce qui se passe encore aujourd’hui . L’art n’est plus la belle manière de faire, l’art n’est plus, il y a des artistes et des créateurs, des propositions, des inventions, des recherches, des tentatives.

L'Individualisme-Révolutionnaire

Pour signifier cette idée, Alain Jouffroy a développé le concept d'Individualisme-Révolutionnaire « théorie et pratique du rôle révolutionnaire de chaque individu dans la vie de tous les individus ».Faut-il entendre : c'est toi qui invente le monde à partir de ce que tu es?

Une forme d'avant-garde portée à la clandestinité, qui n'entendait pas faire « groupe » mais recherchait plutôt une forme de propagation affective virale pour agrandir la souveraineté des individus.

Alain Jouffroy et la poésie

Lors de notre entretien ce 24 mai 2012, il a lu le poème de la veille. Il en écrit un chaque jour.

Voici donc, lu par lui-même Flambant Neuf

Flambant Neuf

__________Flambant Neuf est dédié à Aragon. Si Alain Jouffroy ne fut jamais communiste, voire détesté par les communistes, il s'est lié avec Aragon par le biais du mouvement surréaliste auquel il a appartenu très tôt (avant de s'en écarté).

Où il est dit qu'Alain Jouffroy ne mord pas

Alain Jouffroy se réclame de l'anarchie, une anarchie modérée, à vivre de manière individuelle.

 Alain Jouffroy avec John Cage
Alain Jouffroy avec John Cage © Radio France

Alain Jouffroy a commencé à tisser sa toile élective dès les années 50 autour des lettristes comme François Dufrêne ou Gil Wolman, mais aussi avec les artistes américains comme Robert Rauschenberg, Jasper Johns ou Jim Dine , avant qu'ils ne deviennent les figures emblématiques du Pop art. Il a contribué à leur diffusion en France et en Europe. Il est donc en partie responsable de ce grand bouleversement qui a fait se tourner tous les regards vers les artistes américains dans les années 60 (avec comme point d'orgue la récompense de Robert Rauschenberg à la Biennale de Venise en 1964).

Aux Etats-Unis, sa poésie paraît dans City Light Books aux côtés des textes deJack Kerouac ,revue qui publie en français son poème Déclaration d'Indépendance. Il donne des lectures performances à New York.

Dans la proximité élective d'Alain Jouffroy citons aussi Gilles Deleuze, Félix Guattari ou Régis Debray , qui ont rejoint le "Club" de réflexion philosophique qu'il a créé.

L'abolition de l'art

Dans "L'abolition de l'art", Alain Jouffroy a conceptualisé l'ouverture créative formidable des années 60, une voie pour tous les possibles, à partir du moment où l'on se débarasse du mot "art" pour juger de la création. Il a décrit dans ce manifeste l'art comme "instrument idéologique de la soumission à l'ordre régnant " et comme "couverture morale de la société " (p21).

"La pression de l’art doit lui permettre d’échapper au circuit fermé de la culture ".

"Changer le monde, n’appartient pas à ceux qui s’expriment mais à ceux qui opérent de manière souveraine dans un domaine inconnu, donc futur ".

En substance, la création s’opére dans le secret, la révélation n’advient que quand cela a du sens.

La révolution pointée par Alain Jouffroy consiste à renverser le pouvoir de l’artiste créateur au profit de celui qui regarde.

Bref, l'abolition de l'art a bien eu lieu, les artistes ont pris toutes les libertés sans se soucier de faire selon une manière ou une autre. L'idée renvoie d'ailleurs à leur obscurantisme tous les contempteurs de l'art contemporain qui passent leur temps à douter des artistes actuels et de leur production. Si l'art n'existe plus, plus besoin de décreter ce qui en est et ce qui n'en est pas. Mais pour ce qui est de l'art comme instrument idéologique, Alain Jouffroy réécrirait aujourd'hui différemment.

Alain Jouffroy

La révolution des artistes, avant l'abolition de l'art, a commencé avec Léonard de Vinci. Puis vint Marcel Duchamp. Et Alain Jouffroy? Le fou est roi?

Qu'est ce qui intéresse aujourd'hui Alain Jouffroy ? Ce qu'il ne connaît pas encore, ce qui différe de lui, pourrait-on hâtivement résumer. Son exposition idéale? Impossible de savoir. Question de méthode.

Pour finir, et j'y reviendrai, je n’ai pas su ce que je voulais savoir au sujet d'Arman . Alain Jouffroy a été en conctact avec lui jusqu’à la fin dit-il. Arman était-il un poéte pour lui? Voilà la question que j’aurais dû poser. Je me suis laissée portée par sa parole, suivant le fil, trop inquiète pour l’art, pas assez pour la poésie . Un comble.

Alain Jouffroy sur le net d'Annelise Signoret

Pour les infos basique, Larousse et Archives de la critique d'art.

Entretien avec Alain Jouffroy, exclusivité ArtRéalité

Alain Jouffroy artiste : Quelques « posages et explications sur les posages-collages

Un flamand rose en érection !!!

L'exposition " Objecteurs/Artmakers " en 2000 porte un double regard sur la création artistique à travers la reconstitution de l'exposition historique organisée par Alain Jouffroy en 1965, entre guerres d'Algérie et du Vietnam, et six jeunes artistes qu'il nomme les " artmakers ". Tous "hors cadres".

Externet est une idée développée par Alain Jouffroy, un regard critique sur l’internet mondialiste

Alain Jouffroy, Grand maître poétique de l'Externet

Externet, et l'Internationale Situationniste

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.