blogcs a l etude
blogcs a l etude © Radio France / C Siméone

Tempête sur un symbole de notre vie quotidienne et de l'industrie française; Caddie, la société qui frabrique les chariots de supermarché a été placée lundi en redressement judiciaire par la chambre commerciale du tribunal de grande instance (TGI) de Strasbourg. Caddie fabrique les deux tiers des chariots vendus en France.

Le caddie est aussi dans les livres d'art, car il a inspiré les artistes, pas forcément avec beaucoup d'originalité d'ailleurs, comme si cet objet parlait pour lui-même en tant qu'oeuvre, ou bien n'était qu'un outil au service d'un concept. Les artistes se sont souvent contentés de le remplir, de l'agrandir, de le rapetisser, de le dorer, ou de l'accumuler, comme Arman.

L'entreprise est née en 1928, et le caddie est apparu en tant qu'oeuvre dans les années 60. Christo a commencé par emballer un chariot à sa manière en 1963.

Arman s'en empare en 1984 aux Etats-Unis, à Saint Louis, dans le Missouri. Une oeuvre monumentale en plein air qui va de pair avec une accumulation de 125 chariots, présentée à l’Exposition Internationale de Chicago en mai 1984.

Arman, la chute des courses
Arman, la chute des courses © Marc Moreau / Christine Siméone
Arman, avec ses objets accumulés, a accompagné le passage de la petite épicerie de quartier ou de village à la grande surface de centre commercial. De même l’équipement des foyers en réfrigérateurs américains suit la courbe de développement de l’obésité. Le chariot de supermarché est un marqueur dans l’évolution du système de distribution. Arman (qui est né la même année que la société Caddie) s'est naturellement servi du caddie comme matière première pour son travail, soit en tant symbole, soit tout simplement pour ses qualités intrinsèques d'objet en métal, finement découpé et ajouré.

C'est le cas pour l'une de ses plus belles oeuvres, en 1996, la Chute des Courses . Je ne sais si elle annonce un tournant dans l'évolution de la société de consommation, le passage à une autre ère, mais cette chute résonne aujourd'hui avec les difficultés de la société Caddie.

Arman, Du Producteur au Consommateur, 1997, DR
Arman, Du Producteur au Consommateur, 1997, DR © DR / Christine Siméone

Du Producteur au consommateur (1997) est un bon exemple de ce qu'Arman appelait ses sandwich-combo. C'est une coupe de réfrigérateur avec une cascade de caddies en inox à l'intérieur. Le titre donne le sens et le rapport humoristique entre l'art et la vie quotidienne.

Aujourd’hui tout cela parait dépassé, d’ailleurs l’une des plus grandes enseignes de distribution est en train de modifier le caddie. Il n’est plus un simple transporteur de marchandises, il enregistre, renseigne et calcule son contenu… le caddie s’informatise, il n’est plus fait de métal mais de plastique, avec ses paniers accrochés, il est moins sculptural.

Pour avoir un large éventail de tous les caddies de l'histoire de l'art des 40 dernieres années>

Galerie photos signée Gilles Marsault

blogcs signature C Simeone
blogcs signature C Simeone © Radio France / C Siméone
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.