L'historien Antoine Prost est spécialiste des questions d’éducation. Invité de Noëlle Bréham en cette semaine de rentrée scolaire, il répond aux questions des enfants sur l'école…

Ecole de garçons vers 1910 à Paris
Ecole de garçons vers 1910 à Paris © Getty / Keystone-France

Commençons par souligner qu'en France, ce n'est pas l'école qui est obligatoire mais l'instruction : l'apprentissage des enfants peut être fait dans des établissements d’instruction primaire ou secondaire, dans les écoles publiques ou privées, dans les familles ou par un précepteur...

Mais jusqu'à quel âge ? "L’âge auquel les enfants doivent aller à l’école a beaucoup changé" nous explique l'historien Antoine Prost.

Une instruction obligatoire et gratuite pour les enfants dès 1793

L'instruction obligatoire, laïque et gratuite est une idée qui date de la Révolution française : dès 1793, Louis-Joseph Charlier fait voter à la Convention un amendement pour rendre obligatoire l’enseignement primaire en France. Mais très rapidement, le caractère obligatoire de l'école est supprimé... puis sa gratuité.

L'école gratuite et obligatoire pour tous les enfants n'est réellement mise en place qu'en 1882 avec la loi Jules Ferry.

À l’époque où Jules Ferry rend l'école obligatoire en principe pour tous les enfants, c’est de 6 à 13 ans : c'est le temps qui est jugé nécessaire pour avoir appris tout ce qu’il n’est pas permis d’ignorer, ce qui est essentiel pour se débrouiller dans la vie

Et en réalité, les enfants ne fréquentent l'école, à cette époque : de 8 à 10 ou 11 ans... Pour les "petits", l'école est loin... et les parents estiment difficile de se passer des "grands" qui sont très utiles dans les champs ou les usines. La scolarité dure, dans les faits, plutôt de trois à cinq ans à cette époque.

Elle est rallongée d'un an en 1936 (c'est l'une des batailles du Front Populaire) et encore de deux années supplémentaires en 1959 (réforme Berthoin) : les enfants doivent recevoir une éducation entre 6 et 16 ans - c'est encore le cas aujourd'hui.

Qu'est-ce qui a rendu cet allongement possible ? Selon Antoine Prost :

La société est devenue plus riche, on a moins besoin du travail des enfants, et le niveau d’éducation nécessaire pour se débrouiller dans la vie s’est augmenté.

Il y a siècle… des enfants tiraillés entre l'école et le travail

Antoine Prost rappelle qu'en 1914, simultanément :

  • le travail des enfants est interdit en-dessous de 12 ans
  • l’école est obligatoire jusqu’à 13 ans

... Que font ces enfants entre 12 et 13 ans ?

Antoine Prost a rencontré un vieux monsieur, il nous raconte son histoire :

Gamin, à 10 ans, il travaillait à la verrerie. Quand l’inspection du travail est venu inspecter l’usine pour voir ce qu’il se faisait du point de vue "travail des enfants", on l’a mis dans un tonneau vide, on a mis un couvercle sur le tonneau… L’inspecteur a fait son inspection et quand il est parti, on a enlevé le couvercle et l’enfant est sorti et a continué à travailler. C’était en France !

Cela nous paraît impensable aujourd'hui... Mais Antoine Prost rappelle une vérité économique de l'époque :

En 1911, 10% des ressources des familles ouvrières viennent du travail des enfants !

Aller plus loin

  • ECOUTEZ chaque semaine Les P'tits Bateaux présenté par Noëlle Bréham, où des spécialistes répondent aux questions des 7 à 77 ans !
  • ECOUTEZ Si nous vivions en 1913, série de chroniques présentées par Antoine Prost sur France Inter pendant l'été 2013
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.