blogcs remanence
blogcs remanence © Radio France / C Siméone

Où il est question d'Arman et de Michelangelo Antonioni, puisqu'il arrive qu'il soit fait référence à ces deux créateurs en parlant d'explosion de voitures et de mise en pièces d'un des plus beaux symboles de notre société.

Avec Chamberlain, César, Arman et Bertrand Lavier, nous avons fait un petit itinéraire parmi les crashes de voitures de l'histoire de l'art récente. Concernant Arman, ses destructions d'instruments de musique sont parfois rapprochées de cette habitude qu'ont eu certains rockers célèbres de casser leurs guitares en fin de concert.

Même phénomène de rémanence au sujet de la Giulietta de Bertrand Lavier, avec la MG explosée d'Arman en 1963. La différence entre les deux, c'est que la Giuletta est le fruit d'un accident, et sa forme finale, en tant que sculpture est due au hasard, alors que White Orchid est le résultat obtenu sur une voiture en bon état par un artiste travaillant pour l'occasion à la dynamite.

Rémanence encore au sujet du film de Michelangelo Antonioni, Zabriskie Point, sorti sur les écrans en 1970.

Zabriskie Point est un film dans lequelAntonioni décrit la société américaine comme une société inculte et délétère. Une société artificielle, de consommation et d’apparence, dans laquelle le réalisateur finit par faire exploser les symboles les plus patants (maison et voiture) et semble espèrer une issue à travers l’amour et l’art.

Il est arrivé que les spécialistes mettent en relation le travail d’Arman et notamment l’explosion de la MG avec cette séquence du film d’Antonioni. N’oublions pas que dans le film d’Antonioni l’explosion de la belle maison américaine et de tous ses attributs (TV, voiture, etc .. .) aboutit à une destruction, car c’est bien le système américain que le réalisateur semble vouloir faire voler en éclat, alors que pour Arman, toute destruction, par colère ou combustion, et en particulier celle de la MG, est au contraire destinée à un résultat esthétique.

Au final chez Arman, l'explosion de la MG est une ode à la MG transformée en fleur capiteuse. Elle finit en majesté, accrochée au mur! Chez Antonioni il ne restera que des miettes, seul le ralenti sur les objets en explosion donne lieu à un tableau coloré d’inspiration tachiste.

Les infos d'Annelise Signoret sur Zabriskie Point:

Zabriskie Point est endroit désertique situé dans la Vallée de la Mort en Californie. Antonioni y consacre son film éponyme en 1970 et sur la bande son participent entre autres Pink Floyd et Grateful Dead. Un groupe punk-rock français originaire de Nantes des années 1990 a emprunté ce nom tout comme un espace d'art contemporain à Genève.Une note sur Antonioni>

L'article d'Artpress avec le parallèle entre Arman et Antonioni dans Blow up>

Antonioni, Blow up et le Nouveau Réalisme>

Zabriskie Point
Zabriskie Point © CC Theschmallfella / christine siméone
blogcs signature C Simeone
blogcs signature C Simeone © Radio France / C Siméone
_Pour ce blog, Textes © Christine Siméone_ _Photos © Christine Siméone sauf indication_ **Ce blog se nourrit sur la toile** Pour les [collections d’art présentes en France ](http://www.photo.rmn.fr/) Pour les [collections](http://www.moma.org/explore/) aux Etats-Unis Au sujet d’Arman, le [site historique](http://www.arman-studio.com/) [](http://h1-3.com/arman/web2/) _**Remerciements à**_ _**Gilles Marsault et Valeria Emanuele** , au web de France Inter (Valéria: twitter.com/valeriae[)](http://webcache.googleusercontent.com/search?q=cache:r6wqLSUN44QJ:twitter.com/valeriae+valeria+emanuele&cd=2&hl=fr&ct=clnk&gl=fr)_ _[Annelise Signoret](http://www.linkedin.com/pub/annelise-signoret/18/424/8a2)_ _, du service documentation de Radio France_ __ _Sophie Raimbault, assistance du service Culture de la rédaction de France Inter_ _Ghislaine Delubac et son équipe de l'[agence Apocope](http://www.agenceapocope.com/html/apocopeteam.htm)_ _[Guillaume Ducongé ](http://www.audiovisit.com/accueil.php)_
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.