Un rendez-vous unique, consacré à une profession singulière. Un métier indispensable, baromètre des démocraties et pourtant méconnu et maltraité : les reporters de guerre.

Prix Bayeux Calvados Normandie des correspondants de guerre
Prix Bayeux Calvados Normandie des correspondants de guerre © J. Buyck

Briser l'indifférence générale face aux conflits. C'est dans cette logique qu'a été créé le Prix Bayeux Calvados Normandie des correspondants de guerre. Depuis 27 ans, Bayeux, terre de liberté et de paix, rend hommage aux empêcheurs d’opprimer en toute tranquillité et impunité.

Le temps d’une semaine, la première ville libérée de France, dans laquelle Capa et Hemingway ont transité après le Débarquement, se transforme en salle de rédaction géante avec 350 journalistes du monde entier. 

►►► France Inter accompagne cette année encore le Prix Bayeux. Le 18/20 de Fabienne Sintes sera consacré à cet événement le 8 octobre.

À l’heure des fast et fake news, les plus grandes signatures féminines et masculines des plus grandes rédactions, les meilleurs photographes mais aussi les reporters débutants, prennent le temps d’apporter un éclairage sur leur travail et, par conséquent, sur les conflits contemporains les plus importants comme les plus anonymes, récompensent les meilleurs reportages et rendent hommage à leurs confrères hélas disparus dans l’exercice périlleux de leur fonction.

Si la pandémie de Covid-19 a longtemps menacé l’organisation de cette 27e édition, elle a aussi renforcé sa vocation. Le virus n’a évidemment pas stoppé les conflits ni freiné les ambitions des ennemis de la démocratie. 

Prix Bayeux Calvados Normandie des correspondants de guerre
Prix Bayeux Calvados Normandie des correspondants de guerre / J. Buyck

Bien au contraire ! Parler des zones de chaos a rarement été autant indispensable ; mettre en lumière la mission de ces témoins et l’importance du reportage sur le terrain n’a jamais été aussi nécessaire. Le soutien indéfectible de tous les partenaires du Prix en constitue une démonstration éclatante ; l’enthousiasme jamais démenti du président, Ed Vulliamy, considérant l’événement comme "les Oscars du journalisme", également. 

Patrick GOMONT Maire de Bayeux Vice-président de la Région Normandie - Jean-Léonce DUPONT Président du Département du Calvados - Hervé MORIN Président de la Région Normandie

  • Des expositions : Imagine : reflections on peace, Damir Sagolj de l’autre côté du miroir, Vadim ou le regard du fixeur, De Santiago à Hong Kong, Libye : point de bascule et la sélection 2020.
  • Des soirées : Cinéma : 9 jours à Raqqa, Cinéma : Official secrets, Les Afghans, sacrifiés au nom de la paix, Lutte pour Hong Kong, Quels enjeux au Sahel derrière la lutte contre le terrorisme ?, Soirée de remise des prix.
  • Des projections : Torture propre, une invention américaine, Permis de tuer, Numéro 387 disparu en Méditerranée.
  • D’autres rendez-vous : mémorial des reporters, table ronde Médecins sans frontières, table ronde Agence française de développement, table ronde Amnesty international, Prix du public, Salon du livre forum médias.
  • Mais aussi des rendez-vous scolaires, des résidences organisées en partenariat avec la Région Normandie, propositions numériques développées, le dévoilement d’une stèle au Mémorial des reporters

Sources Prix Bayeux Calvados Normandie des correspondants de guerre