Ce prix permettra de mettre à l'honneur la littérature étrangère comme un gage d’ouverture à d’autres cultures. Le nom du lauréat sera révélé le 20 janvier.

Intérieur d'une librairie
Intérieur d'une librairie © Getty

Deux fois par an, en septembre et en janvier, France Inter et le Journal du Dimanche vous proposent une sélection de 10 romans : 5 français et 5 étrangers. Auteurs déjà confirmés ou pas, romans grand public ou livres plus exigeants, c'est une façon de souligner l’importance de la littérature pour comprendre le monde qui nous entoure.
C'est dans la sélection de la rentrée littéraire de janvier que sera choisi le lauréat de ce premier Prix du livre étranger.

Le jury est composé des journalistes des deux médias: Anne-Julie Bémont, Laëtitia Favro, Alexandre Fillon, Marie-Laure Delorme, Nicolas Demorand, Ilana Moryoussef, Augustin Trapenard
Découvrez la sélection

Les Furies de Lauren Groff

Lauren Groff
Lauren Groff © Getty

Traduit de l’anglais (Etats-Unis) par Carine Chichereau (éditions de L’Olivier)

Le mariage est un tissu de mensonges. Gentils, pour la plupart. D’omissions. Si tu devais exprimer ce que tu penses au quotidien de ton conjoint, tu réduirais tout en miettes. Elle n’a jamais menti. Elle s’est contentée de ne pas en parler.

Ils se rencontrent à l’université. Ils se marient très vite. Nous sommes en 1991. À vingt-deux ans, Lotto et Mathilde sont beaux, séduisants, follement amoureux, et semblent promis à un avenir radieux. Dix ans plus tard, Lotto est devenu un dramaturge au succès planétaire, et Mathilde, dans l’ombre, l’a toujours soutenu. Le couple qu’ils forment est l’image-type d’un partenariat réussi.

Mais les histoires d’amour parfaites cachent souvent des secrets qu’il vaudrait mieux taire. Au terme de ce roman, la véritable raison d’être de ce couple sans accrocs réserve bien des surprises.

La terre qui les sépare de Hisham Matar

Hisham Matar
Hisham Matar © Getty

traduit de l’anglais (Libye) par Agnès Desarthe (éditions Gallimard)

En 1990, Hisham Matar a dix-neuf ans lorsque son père, Jaballa Matar, disparaît. Celui-ci, après avoir trouvé refuge en Égypte avec ses proches, est enlevé et emprisonné en Libye pour s’être opposé dès le début au régime de Kadhafi. La famille reçoit quelques lettres, envoyées secrètement, jusqu’à ce que toute correspondance cesse brusquement. Vingt et un ans plus tard, lors de la chute de Kadhafi, en 2011, le peuple prend les prisons d’assaut et libère les détenus. Mais Jaballa Matar est introuvable. A-t-il été exécuté lors du massacre d’Abou Salim qui a fait 1 270 victimes en 1996? La détention l’a-t-elle à ce point affaibli qu’il erre quelque part, libre mais privé de souvenirs et d’identité?

Hisham Matar va mener l’enquête pendant des années, contactant des ONG et des ambassades, relatant l’histoire de cette disparition dans la presse internationale, se rendant à la Chambre des lords en Angleterre, son pays d’adoption, s’adressant aux personnalités les plus inattendues, de Mandela au fils de Kadhafi.

Si rude soit le début de Javier Marias

Javier Marias
Javier Marias © Getty

Traduit de l’espagnol par Marie-Odile Fortier-Masek (éditions Gallimard)

Madrid, 1980 : après quarante années de dictature, le vent du changement souffle sur la société espagnole. Le jeune Juan de Vere vient de trouver son premier emploi en tant que secrétaire privé du célèbre réalisateur et scénariste Eduardo Muriel. Celui-ci lui présente sa femme, la belle et inquiétante Beatriz Noguera, lui fait connaître son cercle d’amis et lui ouvre sans le savoir une porte dérobée sur son intimité et ses souvenirs.

Après le succès mondial de Comme les amours (Gallimard, 2013), Javier Marías signe à nouveau une éblouissante fable moderne sur les frontières souvent incertaines entre la passion et la haine, entre la justice et le désir de vengeance, entre l’oubli et l’impossibilité du pardon.

La part inventée de Rodrigo Fresan

Rodrigo Fresan
Rodrigo Fresan © Getty

Rraduit de l’espagnol (Argentine) par Isabelle Gugnon (éditions du Seuil)

Le passé est un jouet cassé que chacun répare comme il l’entend.

À travers l’image d’un jouet mécanique, un petit homme en fer-blanc qui recule au lieu d’avancer, Rodrigo Fresán s’aventure dans la tête d’un écrivain, cet être condamné à se projeter dans le passé et à transformer les personnages réels en personnes imaginaires. L’Écrivain a connu un certain succès autrefois, mais sentant qu’il n’a plus sa place dans le monde littéraire d’aujourd’hui, il décide de raconter sa propre histoire : son enfance, sur la plage de Canciones Tristes où il manque de se noyer tandis que ses parents lisent chacun de leur côté une traduction différente de Tendre est la nuit, mais aussi les aventures de sa sœur folle au pays d’Abracadabra, fief de la dynastie des Karma, et celles du Garçon qui rêve de devenir écrivain avant d’être ravalé au rang de personnage secondaire répétant à l’infini les mêmes paroles d’adieu sur les marches d’un musée. Quelles sont la part véridique et la part inventée de ces récits envoûtants ? L’une et l’autre se confondent car c’est dans la littérature que se trouve la vérité du monde.

La Part inventée est un livre vertigineux sur le mystère de la création littéraire. C’est également le livre le plus personnel de l’auteur, où l’on retrouve toute sa mythologie, ses auteurs fétiches, sa passion pour la musique pop et la science-fiction. Il signe là des mémoires dignes de ceux des grands romanciers américains comme Philip Roth, Vladimir Nabokov ou William Gaddis.

New-York Odyssée de Kristopher Jansma

Kristopher Jansma
Kristopher Jansma © Aucun(e)

Traduit de l’anglais (Etats-Unis) par Sophie Troff (éditions Rue Fromentin)

Décembre 2008. Plusieurs amis, inséparables depuis l’université, s’apprêtent à fêter l’année à venir alors qu’une tempête de neige s’abat sur Manhattan : Sara, éditrice ; son compagnon Georges, astronome ; Jacob, écrivain poète, fauché et infatigable grande gueule ; William le banquier d’affaires et Irène, jeune femme charismatique, artiste peintre dont la côte commence à monter et centre névralgique de la bande.
Le champagne coule à flot. Ils ont 25 ans, viennent d’arriver à New York et attendent tout de cette nouvelle ville, de cette nouvelle vie.
Mais l’année 2009 en décidera autrement.
Dans les mois suivants, la maladie d’Irène bouleversera leurs attentes et donnera une direction complètement différente à l’existence de chacun.

Les 5 livres français

  • Le bureau des jardins et des étangs, Didier Decoin, (Stock)
  • Quarante ans, Marc Lambron (Grasset)
  • Joie, Clara Magnani (Sabine Wespieser)
  • Face au Styx, Dimitri Bortnikov (Rivages)
  • Article 353 du code pénal, Tanguy Viel (Minuit)
Les livres français de la sélection
Les livres français de la sélection © Aucun(e)
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.