Philippe Chaffanjon
Philippe Chaffanjon © Radio France

Mathieu Gallet , Président-directeur général de Radio France, Isabelle Madsen Chaffanjon , Présidente du fonds de dotation Philippe Chaffanjon et Jacques Expert, Président du jury, ont remis jeudi 2 avril à la Maison de la radio le Prix Philippe Chaffanjon du reportage multimédia 2015 aux lauréats, français et haïtien, désignés par le jury.

Pour cette seconde édition, une cinquantaine de candidatures ont été reçues présentant des reportages multimédias d’une grande richesse technique et rédactionnelle, menant des enquêtes de terrain variées et détaillées sur des sujets parfois méconnus.

Les lauréats sont :

Prix du reportage multimédia français

> Transkraïna, aux confins de l’ex-URSS, par Alexandre Billette et Hervé Dez

Cette enquête unique d’une grande profondeur, mettant en scène, dans des lieux improbables et parfois hors du temps, des personnages aussi émouvants qu’extravagants, raconte l’hérésie administrative et ses erreurs humaines, illustrant de façon implacable la chute d’un régime -la fin de l'URSS- et le début d'une autre ère, celle de l'éclatement d'un Empire. Comment vit-on lorsque, du jour au lendemain, la frontière bouleverse notre quotidien ? Si demain, un mur scinde notre ville, notre quartier, voire notre rue en deux ? Le reportage Transkraïna propose l’exploration de cette problématique à travers le témoignage de ceux qui l’ont vécue sur le pourtour de l'espace post-soviétique. Il propose une « cartographie » historique, sociale et politique de cinq zones géographiques uniques, notamment dans la région de Lougansk en Ukraine, qui a été - et est toujours - au cœur de l'actualité internationale.

Prix du reportage multimédia haïtien

> La balade de Quai-Colomb, par Juno Jean Baptiste

Ce reportage aborde la délicate question de la prostitution à Port au Prince. Le jury a souhaité récompenser l'originalité de traitement de ce thème qui, s’il a déjà été exploré, l’est ici de manière innovante. Au cours de ce reportage le reporter invite le lecteur à découvrir une réalité sombre à Port-au-Prince. Une prostitution stratifiée, à l’image d’Haïti où les classes sociales et les inégalités définissent la société. Du bas de la ville jusqu’aux cimes climatisées de Pétion-Ville, il dresse un portrait touchant et poignant sur les clivages existant entre des filles qui, pour s’affranchir du spectre de la pauvreté, tentent de s’inventer une vie en vendant leur corps dans un marché complexe, encadré par aucune loi.

►►►Retrouvez les deux reportages sur le site du Prix :www.prixphilippechaffanjon.org

Mots-clés :
Articles liés
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.