Laissez vous allez à danser une javanaise en cette fin de semaine, avec les invités d'Augustin Trappenard pour Boomerang .

Ré-écoutez le best-of de Boomerang

Cette semaine dans Boomerang, il y avait Adèle , Pierre , Benoît , Michael et Kool Shen . Ils pratiquent leur art d'une manière différente et peut-être même ne se connaissent pas les uns les autres personnellement. Chacun d'eux est venu parler de son métier : actrice, acteur, écrivain ou rappeur. Ils sont artistes et c'est bien ça leur point commun. Ils traduisent le monde dans lequel nous vivons, et chacun d'eux a sa façon de dire "putain".

Il y a des "putains" de ponctuations et des "putains" d'indignation. Il y a les "putains" spontanés, des discrets, des silencieux. Ceux qui ont la fougue de la jeunesse et ceux qui ont la sagesse des anciens. Derrière chacun il y a l'idée de rester indignés face aux injustices, comme la tragédie des migrants.

Adèle s'étonne de voir qu'on préfére venir l'interroger elle, sur ce drame, sur ces gens qui se mettent en danger pour passer les frontières. Parce qu'en danger, ils le sont déjà chez eux. Peut être qu'il faudrait leur tendre le micro, à eux.

On pourrait se demander ce qu'on attend pour foutre le feu, mais Kool Shen préfère l'appel à l'indignation plutôt qu'à l'insurrection.

Et si finalement, en tant qu'artiste, le silence ne serait pas une arme efficace pour s'éviter la folie ?

Michael Lonsdale , comédien

Nous sommes missionnés pour créer, donner vie à ce qui est le travail de quelqu'un d'autre, partager son émotion, son sens de la vie, de la beauté...

Ré-écoutez les Boomerang de la semaine

Saint Poelvoorde, émission du 29 février 2016

Rasé de prêt avec Kool Shen, émission du 1er mars 2016

Les vies d'Adèle Exarchopoulous, émission du 2 mars 2016

Nouveau coup de maître pour Pierre Lemaître, émission du 3 mars 2016

La poésie avec Michael Lonsdale , émission du 4 mars 2016

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.