Retour sur une célèbre image de la photographe Mary Ellen Mark représentant des jeunes filles dont l’une fumant une cigarette. Plus de 25 ans plus tard, qu'est devenue cette petite fille ? La National Public Radio (NPR) l'a retrouvée.

Mary Ellen Mark , décédée le 25 mai 2015 à New York à l’âge de 75 ans, était connue pour ses portraits humanistes et avait une démarche davantage de documentariste que de photojournaliste. Membre de l’agence Magnum de 1977 à 1982, avant de redevenir photographe indépendante, elle s’intéressait plus particulièrement aux exclus de la société : les enfants sans abri à Seattle, les prostituées en Inde, une famille vivant dans sa voiture… En 1990, elle réalise cette photographie d’Amanda, 9 ans (à droite) et de sa cousine Amy, 8 ans.

Amanda Marie Ellison (9 ans, à droite) et sa cousine Amy Amy Minton Velasquez (8 ans), à Valdese en Caroline du Nord, en 1990.
Amanda Marie Ellison (9 ans, à droite) et sa cousine Amy Amy Minton Velasquez (8 ans), à Valdese en Caroline du Nord, en 1990. © Courtesy of Mary Ellen Mark Studio and Library /

L’image a été prise à Valdese en Caroline du Nord. « Cette photographie soulève beaucoup de questions et me met un peu mal à l’aise », explique le photographe new-yorkais Jeff Jacobson, ami de Mary Ellen Mark. Ce cliché est pour lui le meilleur travail de Mary .

Les journalistes du groupe radiophonique public NPR ont tenté d’en savoir plus sur ces deux petites filles, et en particulier sur Amanda : pourquoi fume-t-elle et est-elle maquillée, portant de faux-ongles à l’âge de seulement 9 ans ? Se souvient-elle de la séance photo ? Que lui est-il arrivé depuis cet après-midi ensoleillé de 1990 ?

Elle s’appelle Amanda Marie Ellison (son nom de famille était Minton, au moment de la photo). Elle a aujourd’hui 34 ans et vit à Lenoir, en Caroline du Nord. Elle se souvient très bien de ce cliché :

Je ne l’ai jamais oublié. Jamais de ma vie je n’ai pu l’oublier.

Elle et la photographe avaient tissé un lien lors de plusieurs shooting photos, puis Amanda a perdu les coordonnées de Mary Ellen . Elle l’a cherchée pendant 25 ans, en vain. À la mort de la photographe, son cousin a posté l’image sur Facebook et a tagué Amanda : « J’ai pleuré, pleuré… Parce que tout d’un coup, c’était là. »

Mary Ellen Mark avait été envoyée dans la campagne de la Caroline du Nord pour le magazine Life , afin de réaliser un reportage sur les « enfants à problèmes ». Amanda en était une. « C’était ma préférée » , expliquait Mary Ellen, dans Vogue en 1993.

Elle était si mauvaise qu'elle était merveilleuse, elle était très vulgaire, elle était brillante.

La photographe a ajouté : « J’étais moi-même une sorte d’enfant à problèmes, j’étais émotive, sauvage, rebelle à l'école. Je suis très touchée par les enfants qui ne disposent pas d'avantages, ils sont beaucoup plus intéressants que les enfants qui ont tout. Ils ont beaucoup plus de passion et d'émotion et une très forte volonté

La petite fille sur la photo vivait à l’époque dans une résidence avec des logements à faibles loyers. Parmi les habitants, beaucoup de toxicomanes. Ce quartier était surnommé «Sin City ». C’est à ce moment-là qu’elle a commencé à fumer. « Je ne pouvais pas acheter de cigarettes. Si personne ne m’en donnait, alors oui je volais des paquets, » se souvient-elle. Deux ans après la photo, à l’âge de 11 ans, elle a été dans une famille d’accueil et plus tard, elle vivra dans des foyers. A 16 ans, elle développera une addiction aux drogues dures.

Échappatoire

« Quand elle est arrivée et qu’elle a pris ses photos, je me suis dit " hey, les gens vont me voir, je vais attirer l’attention, ça va peut-être changer des choses pour moi"__ », explique Amanda, pensant à l'époque qu’une personne allait voir ces images et venir la sauver.

Je pensais que ça pouvait être un moyen de m’en sortir, mais ça n'a pas été le cas.

Le quotidien d’Amanda, aujourd’hui adulte, est toujours tumultueux : elle a fait de la prison et dit être toujours « entourée de fous et de médicaments ». Mais sa vie s’est améliorée. Elle aurait adoré reparler à la « dame photographe ».

ALLEZ PLUS LOIN || Réécoutez le podcast radio de NPR sur Mary Ellen Mark (en anglais)

Mary Ellen Mark, gagnante du prix World Press Photo en 2004 dans la catégorie " Arts and Entertainment"
Mary Ellen Mark, gagnante du prix World Press Photo en 2004 dans la catégorie " Arts and Entertainment" © Horacio Villalobos/Corbis /

- Le site consacré à la photographe

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.