Renouvellement, innovation et modernité pour cette nouvelle saison sur France Inter : la radio joue avec de nouveaux formats audios et vidéos, s’enrichit de cycles de conférences, d’éditions papier, de spectacles originaux et de concerts exclusifs.

Nouvelles voix, émissions cultes, vidéos, podcasts natifs, conférences.... découvrez la nouvelle saison radiophonique de France Inter
Nouvelles voix, émissions cultes, vidéos, podcasts natifs, conférences.... découvrez la nouvelle saison radiophonique de France Inter © Radio France / S. Bastin

Tout commence avec éclat et fantaisie grâce à Édouard Baer qui vient enchanter nos dimanches soir de son élégance drolatique et poétique, mais aussi avec le grand retour du Tribunal des flagrants délires réinterprété par Charline Vanhoenacker, Alex Vizorek, Guillaume Meurice et leur bande. « Le tribunal récidive » se produira ainsi sur scène et en régions pendant toute la saison.

L’Europe et son avenir seront aussi au cœur des programmes de France Inter et de ses tranches d’information alors qu’une année décisive se profile. L’Europe à hauteur d’homme d’abord grâce à une série documentaire de Caroline Gillet. Munie de son micro et de son infatigable passion pour les rencontres, elle dessinera la cartographie des modes de vie, des engagements, des rêves ou des désillusions des jeunes Européens à l’égard de cette Europe qui les a vus naître.
Les journalistes de la rédaction, pour leur part, porteront une attention toute particulière aux enjeux politiques, économiques et géostratégiques des prochaines élections avec notamment plusieurs délocalisations de ses émissions phares.

De la musique évidemment avec l’arrivée du jeune et savant Matthieu Conquet tous les samedis à 22h pour une session où artistes d’avant-gardes et nouveaux talents seront à l’affiche. Un vent de nouveautés qui souffle aussi sur Le nouveau rendez-vous de Laurent Goumarre dont les émissions seront disponibles dès 18h sur notre site pour les oreilles les plus curieuses avant d’être diffusées à l’antenne à 22h.

Des nouveautés donc et surtout de l’innovation et de la création en cette rentrée avec la production de formats audios et vidéos originaux.
Les émissions cultes de l’antenne se prennent au jeu de ces nouvelles écritures et se déclinent sur tous les tons :

  • Pop&co de Rebecca Manzoni ouvre les portes de son « Labo » et explore l’alchimie de la création musicale,
  • Mathieu Vidard poursuit son Edito carré face à la caméra et répond toutes les semaines à un invité expert à la Super bonne question
  • François-Régis Gaudry, lui, décortique à l’image et avec un grand chef les totems de la gastronomie française. Première recette : l’oeuf mayonnaise.
  • Les cartes blanches de Boomerang d’Augustin Trapenard offriront de nouveau, à des millions d’internautes, des créations exclusives d’artistes invités.

Enfin, l’aventure des podcasts natifs se poursuit avec notamment « Oli », une série de textes originaux d’auteurs contemporains pour les enfants et leurs parents.

Une nouvelle et belle saison commence donc pour la chaîne mais une chaîne démultipliée, réinventée grâce aux innombrables opportunités du numérique et à une constellation de productions complémentaires les unes des autres. C’est en saisissant ces nouvelles opportunités que France Inter assumera mieux encore le rôle essentiel qui est le sien : fédérer et rassembler dans un monde d’individualisation de masse en rajeunissant son audience et en diversifiant son public.

►►► ALLER PLUS LOIN

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.