<img src="https://cdn.radiofrance.fr/s3/cruiser-production/2013/09/3362d0a1-25e6-11e3-9f7b-782bcb6744eb/640_zachweiner.jpg" alt="Zach Weiner au festiblog 2013" width="565" height="518" />
Zach Weiner au festiblog 2013 © DR <a target="_blank" href="http://cereales.lapin.org/&quot; target="_blank">Zach Weiner</a>

Ce week-enda lieu la 9e édition du Festiblog : des auteurs de blogs BD et de webcomics viendront des USA, d’Italie, de France, et d'ailleurs, pour rencontrer “en vrai” leurs lecteurs à Paris.

Samedi, seront présents Balak, Malec, Marion Montaigne, Charlie Poppins... Et dimanche : Boulet, Pénélope Bagieu, Zach Weiner, Bastien Vivès... Cette année, ce seront près de 150 auteurs qui se réuniront au festiblog. Pour vous y retrouver, nous vous avons concocté une sélection non exhaustive et subjective des auteurs à rencontrer.

quelques stars

Comment parler des blogs BD sans citer Boulet ? Difficile de ne pas l’évoquer, car c’est peut-être LA star de la blogosphère BD en France. Il a été l'un des premiers, en 2004, à se lancer dans l'aventure des "blogs BD" ; ses “notes” sont lues aujourd’hui sur internet par près de 50 000 personnes chaque jour. Boulet dresse le portrait de son époque à travers ses billets d’humeurs, ses voyages, ses expériences, ses autofictions parfois surréalistes et poétiques.

Boulet au festiblog
Boulet au festiblog © DR Boulet

Boulet est un auteur un peu particulier au festiblog. En 2005, c'est lui qui parrainait la première édition. Contrairement aux autres auteurs, il ne fera pas de dédicaces, mais des impros : les visiteurs lui proposent des thèmes sur lesquels il improvise un dessin en une heure.

Ci-contre, en vidéo, un exemple d’improvisation réalisée lors du festiblog 2010. Thème : l'axolotl.

Boulet fera également cette année une masterclass avec le dessinateur américainZach Weiner, l'un des auteurs de webcomics les plus célèbres au monde.

Concernant ces blogs BD très connus, la mise en page reste celle de la bande dessinée traditionnelle : 3 colonnes, cases rectangulaires... ce qui est pratique pour leur publication ensuite. Le bande dessinée en ligne est parfois un tremplin vers l'édition : les blogs qui ont rencontré un vrai succès sur la toile peuvent être publiés comme ceux de Boulet, Pénélope Bagieu ou Marion Montaigne.

de nouvelles formes de bandes dessinées

Certains blogs ne cherchent pas de publication future mais au contraire à sortir des pratiques héritées de la publication papier. Pour eux, le blog BD offre la possibilité au contraire d'explorer de nouvelles pistes graphiques et narratives : comment exploiter les possibilités propres à l'affichage sur écran ?

Le monde en une ou deux images
Le monde en une ou deux images © DR <a target="_blank" href="http://lemonde2images.blogspot.fr/" target="_blank">Duanra</a>
Jouer avec les possibilités graphiques qu'offre Internet est une piste : le canadien **[Duanra](http://lemonde2images.blogspot.ca) propose des vignettes en** **gif animé** , avec pour fond une situation absurde tirée de notre imaginaire commun (voir l'image ci-contre). Sur [**le blog de Lewis Trondheim** ](http://www.lewistrondheim.com/blog/), les billets s'effacent au fur et à mesure que l'on descend dans la page - et donc, qu'on remonte le temps pour voir les billets plus anciens. Beau procédé : à la fois mise en scène des souvenirs qui s'effacent... et aussi une bonne astuce pour générer l'envie d'acheter la BD à sa sortie ! [Jérôme Anfré](http://www.grandsmoments.blogspot.fr/), lui, utilise le scroll du lecteur dans la page (sa navigation avec la roulette de la souris) pour ses qualités rythmiques et en joue dans ses strips humoristiques.
Grands moments, le blog de Jérôme Anfré
Grands moments, le blog de Jérôme Anfré © DR <a target="_blank" href="http://grandsmoments.blogspot.fr/" target="_blank">Jérôme Anfré</a>
Au-delà du jeu avec la mise en page, il y a les **turbomédias** : le lecteur doit cliquer sur l'image pour avancer dans l'histoire. [Malec](http://leblogamalec.blogspot.fr/), dont le blog a reçu cette année le **prix de la[ révélation blog du festival d’Angoulême](http://prixdublog.com/)** se présente en turbomédia :_[Cliquez sur les flèches pour faire défiler la bande dessinée]_ __ ### trucs & astuces **Astuce n°1 : apportez des feuilles. Et / ou des BDs.** Contrairement à d’autres festivals de bande dessinée, les auteurs présents au festiblog n’imposent pas d’acheter leur œuvre pour faire une dédicace. Cependant si vous en désirez une, apportez un support.Certains auteurs auteurs acceptent les propositions originales, mais c’est selon leur bon vouloir... **Astuce** **n°2 : préparez votre parapluie et votre esprit d’aventure.** Le festival a lieu en plein air, 2 Rue Eugène Spuller dans le 3e arrondissement de Paris. S’il pleut, l’organisation peut être chamboulée à tout moment en fonction de la météo. **Astuce** **n°3 : soyez sympa, apportez du chocolat.** Le thème du festiblog, cette année, c'est le jeu vidéo. Si cela vous donne des idées pour les dédicaces... Mais en fait, vous pouvez demander aux auteurs de dessiner à peu près n’importe quoi : [“Les cochons envahissent Paris”, “Ganesh SteamPunk”, “Une scène sur l’enfance”](http://www.bouletcorp.com/blog/2011/09/20/retrospective-04-festiblog/)... Enfin presque n’importe quoi : pour les demandes absurdes ou au contraire (trop) communes, tout dépend de l’auteur… A vous de les convaincre de le faire ! Le festiblog fonctionne en marge des logiques commerciales : l’entrée au festival est gratuite, les dédicaces aussi… mais peut-être pourrez-vous "acheter" avec du chocolat ou des gâteaux faits maison le pauvre dessinateur coincé dans son stand pour tout l’après-midi… Qui sait ?
1 plaque de chocolat = 1 éventail dédicacé
1 plaque de chocolat = 1 éventail dédicacé © DR <a target="_blank" href="http://www.issekinicho.fr/blog-japon/bd/pas-dchocolat-pas-duchiwa" target="_blank">Issekinicho</a>
Si vous voulez en savoir plus, rendez-vous sur [le site du festiblog](http://www.festival-blogs-bd.com/).
Mots-clés :
Articles liés
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.