Projet photo rempli d’espoir et de volonté de faire bouger les lignes, « Vision Not Victim » dévoile le futur rêvé de jeunes réfugiées rencontrées dans des camps en Jordanie.

Rama, 13 ans, veut devenir médecin.
Rama, 13 ans, veut devenir médecin. © Meredith Hutchison/International Rescue Committee

«Qu’est-ce que tu aimerais faire plus tard ? » C'est à cette question qu'a répondu un groupe d'adolescentes syriennes et jordaniennes, âgées de 9 à 17 ans, actuellement réfugiées dans des camps en Jordanie. La photographe Meredith Hutchison les met en scène dans ce métier "rêvé" pour le projet "Vision Not Victim " porté par l'ONG International Rescue Committee. Pilote, médecin, policière, institutrice… Malgré la guerre, ces jeunes réfugiées ont toutes pour ambition de réaliser un métier qui œuvre à la reconstruction de leur pays.

Fatima, 11 ans, veut devenir chirurgien

Fatima, 11 ans.
Fatima, 11 ans. © Meredith Hutchison/International Rescue Committee

Dans cette image, j’examine la radiographie d’un patient pour voir ce qui est à l’origine de sa douleur à la poitrine. A ce stade de ma vie, je suis un chirurgien très respecté dans la région. Je m’occupe de nombreux patients mais celui dont je me soucie le plus, et qui m’a conduit à être médecin, c’est mon père, qui a beaucoup de soucis de santé. Vouloir aider mon père, cela me fait me sentir plus forte, plus puissance et plus compétente.

Fatima et son père
Fatima et son père © Meredith Hutchison/International Rescue Committee

Ici, Fatima montre les photographies à son père. Par la suite, la famille a discuté de la façon dont ils pourraient soutenir Fatima pour qu’elle atteigne ses objectifs, et comment ils pourraient la protéger contre d'éventuelles violences. Les filles ont reçu des copies de leurs photos pour qu’elles les partagent avec leurs amis, leur famille ou leur communauté, et que cela puisse faire changer les mentalités sur ce que sont capables de devenirs ces adolescentes.

Fatima, 16 ans, veut devenir architecte

Fatima, 16 ans, veut devenir architecte.
Fatima, 16 ans, veut devenir architecte. © Meredith Hutchison/International Rescue Committee

J’ai toujours voulu être architecte. Pourtant, quand j’étais jeune, on m’a dit que c’était impossible, pour une femme, et on m’a encouragé à me diriger vers une profession plus « féminine ». Mais je rêve toujours de faire de belles maisons pour les familles, et la conception de bâtiments qui enchantent les gens. Maintenant que j’ai atteint mon but, j’espère être un modèle pour les autres filles, en leur montrant qu’on ne doit jamais renoncer à son rêve, peu importe ce que les gens disent.

Le travail avec des mentors
Le travail avec des mentors © Meredith Hutchison/International Rescue Committee

Les mentors sont un élément clef du projet Vision Not Victim : elles leur ouvrent un champ plus large de possibilités et les aident dans leurs orientations. En Jordanie, ces mentors sont des enseignantes, des avocates, des femmes d’affaires, des artistes, des médecins ou des femmes politiques. Ici, Rula Alhroob , membre du Parlement de Jordanie, partage son expérience avec les jeunes réfugiées.

Fatima, 11 ans

Fatima, 11 ans, veut devenir policière.
Fatima, 11 ans, veut devenir policière. © Meredith Hutchison/International Rescue Committee

Je suis une policière respectée et un modèle pour ma communauté. Les gens n’ont pas peur de moi, mais ils m’appellent quand ils ont une difficulté. Je leur apprends à respecter et à aimer leur prochain.

Fatima, 12 ans, veut devenir enseignante

Fatima, 12 ans, veut devenir enseignante.
Fatima, 12 ans, veut devenir enseignante. © Meredith Hutchison/International Rescue Committee

Sur cette photo, il est très tôt et j’attends mes élèves dans la classe. J’enseigne aux jeunes enfants à lire et à écrire en arabe. Je suis très compatissante et une personne gentille, donc un bon professeur. Je suis stricte, mais j’aide avec attention les élèves en difficulté.

Merwa, 13 ans, veut devenir peintre

Merwa, 13 ans, veut devenir peintre
Merwa, 13 ans, veut devenir peintre © Meredith Hutchison/International Rescue Committee

Dans cette image, je suis une peintre reconnue, travaillant sur des paysages avec de la peinture à l’huile. Dans ma jeunesse, la peinture était un passe-temps, mais en grandissant j’ai vu que j’avais un talent et j’ai fait une école d’art. Maintenant, j’ai ma propre galerie où je vends mes peintures et sculptures. J’espère que mon art inspire la paix dans le monde et encourage les gens à être bons les uns envers les autres.

Merwa et son père.
Merwa et son père. © Meredith Hutchison/International Rescue Committee

Ici, Merwa regarde les photos avec son père : « Je vois ma fille sous un nouveau jour. Les pères doivent être plus impliqués dans le soutien de leurs filles et les pousser à attraper chaque opportunité », explique-t-il.

Muntaha, 12 ans, veut devenir photographe

Muntaha, 12 ans, veut devenir photographe.
Muntaha, 12 ans, veut devenir photographe. © Meredith Hutchison/International Rescue Committee

Depuis que je suis petite, j’aime prendre en photo les personnes. J’aime aller à des évènements et documenter sur ce qui se passe, que ce soit négatif ou positif. Maintenant, en tant que photographe professionnelle, j’utilise mes images pour inspirer l’espoir chez les autres, et encourager l’amour et la compréhension.

Rama, 13 ans, veut devenir médecin

Rama, 13 ans, veut devenir médecin.
Rama, 13 ans, veut devenir médecin. © Meredith Hutchison/International Rescue Committee

En marchant dans la rue en tant que jeune fille en Syrie ou en Jordanie, j’ai rencontré beaucoup de gens qui souffrent, sont malades ou blessés, et j’ai toujours voulu avoir le pouvoir et les moyens de les aider. Maintenant, en tant que grand médecin de ma communauté, j’en ai enfin la possibilité. Apaiser la douleur de quelqu’un est l’aspect le plus gratifiant de mon travail. Etre en mesure de leur porter secours et de les faire sourire, c’est ce que j’aime le plus.

Haja, 12 ans, veut devenir astronaute

Haja, 12 ans, veut devenir astronaute
Haja, 12 ans, veut devenir astronaute © Meredith Hutchison/International Rescue Committee

Depuis que nous avons étudié le système solaire à l’école primaire, je veux devenir astronaute. Je m’imagine découvrir de nouvelles choses dans le ciel. J’aime être astronaute car cela me permet de voir le monde sous un autre angle. En société, mon parcours a été semé d’embûches – beaucoup de gens m’ont dit qu’une jeune fille ne pouvait pas devenir astronaute. Maintenant que j’ai atteint mes objectifs, je voudrais dire aux jeunes filles qui ont de l’ambition de ne pas avoir peur, de parler à leurs parents de ce qu’elles veulent faire et pourquoi, d’avoir toujours confiance et de savoir où elles vont.

Hiba, 9 ans, veut devenir pédiatre

Hiba, 9 ans, veut devenir pédiatre.
Hiba, 9 ans, veut devenir pédiatre. © Meredith Hutchison/International Rescue Committee

J’ai toujours voulu aider les enfants, c’est ce qui m’a poussé à devenir pédiatre. Je suis gentille et aimante et donc un excellent médecin, en qui les enfants font confiance.

Hiba avec sa mère et ses sœurs.
Hiba avec sa mère et ses sœurs. © Meredith Hutchison/International Rescue Committee

►►► Voir le projet "Vision Not Victim" réalisée par Meredith Hutchison avec des adolescentes originaires de la République Démocratique du Congo

Articles liés
Culture
Crème au citron
24 avril 2018
Culture
Gâteau aux pommes
24 avril 2018
Culture
Saumonette grillée au fenouil
24 avril 2018
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.