100 vers du Bateau Ivre, calligraphiés à la main recouvrent 300m² du mur de la rue Férou. Juste derrière se trouve la Direction générale des Impôts du 6e arrondissement de Paris.Arthur Rimbaud poète marginal et libertaire se retrouve associé à l'administration fiscale, une initiative surprenante qui provient des pays-Bas. C'est la fondation hollandaise Tegen-Beeld qui est à l'origine du projet et qui a motivé depuis 9 ans les administrations publiques pour obtenir toutes les autorisations necessaires.

Céline Pellarin . Le reportage

1'15

E Rimbaud

Le jeune poète, fugueur, en rupture de ban avec sa famille et son milieu social est devenu après sa mort, une figure littéraire majeure.

Rimbaud par Verlaine (1895)
Rimbaud par Verlaine (1895) © Radio France

En 1979 ses œuvres complètes sont adoubées dans la fameuse collection de la Pléiade. Cette reconnaissance artistique officielle n’aurait peut être pas été à son goût ? Arthur Rimbaud n’aura finalement été poète qu’entre 15 et 20 ans, une adolescence tumultueuse propre à inspirer les Illuminations , une Saison en Enfer ou le Bateau Ivre .

Les 100 vers de cette œuvre sont désormais calligraphiés sur le mur de la rue Férou, l’un des murs de la Direction générale des Impôts du 6e arrondissement. Récupération, hommage ou finalement ultime bravade de cet artiste face à l’ordre établi ? Et quoi de plus établi que l’administration fiscale ?

__

Les passants lisent le poème

0'38

S/Rimbaud

.

Sur 300m² les strophes du Bateau Ivre d’Arthur Rimbaud sont à la vue des passants. Poème pétroglyphe, écrit à la main directement sur la pierre, le Bateau Ivre s’échoue sur un mur de Paris.

La poésie à ciel ouvert, les rimes au détour des pavés, c’est ce qu’a voulu proposer la fondation Tegen-Beeld. Une fondation hollandaise habituée de ce genre de projet mais qui officie pour la première fois à Paris.

Rimbaud rue Férou c’était une évidence. C’est non loin de là, place St Sulpice que le jeune Arthur déclama son poème pour la première fois, c’était en 1871. Aujourd’hui ce sont les passants qui font résonner les mots de Rimbaud.

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.