Il est donc bien sur scène, accompagné d'un accordéoniste. A 77 ans, Jean Rochefort éprouve le besoin de raconter sa vie, ses morts. Le spectacle qu'il présente en costume gris, chemise blanche et cheveux longs témoigne des textes qu'il affectionne et des anecdotes qu'il savoure. L'acteur don quichottesque (il ressemble aujourd'hui au héros de Cervantès qu'il aurait dû incarner au cinéma, si son dos ne l'avait pas lâché, alors) hante le plateau comme un fantôme. Curieux, ce sentiment d'avoir à faire avec lui à ... un grand somnambule! Immense et mince, avec cette diction qui provoque souvent l'hilarité, il dit Jean Yanne ou Barthes avec le même engagement (mélange de stupeur, de dérision et d'effroi) que lorsqu'il dit "Félicie", le tube de Fernandel. Grave, il l'est parfois par éclairs, quand il dit "Si c'est un homme" de Primo Levi ou la première scène du "Misanthrope", de Molière. Mais avec élégance, comme s'il estimait devoir casser l'émotion ou ne pas faire de ce moment la visite d'un cimetière, il joue volontiers les clowns blancs, sans tomber dans le côté "papy raconte sa guerre" (très présente la guerre dans ses souvenirs). Jean Rochefort multiplie les souvenirs les plus drôles, ceux de l'acteur Rochefort (ah, l'intelligence d'Audiard, ou la cigarette collée au bec de Prévert!), ceux de l'homme Rochefort (sa fille de 17 ans, apprenant que Pénélope Cruz, son idole, a déclaré à un journal son envie de tourner avec lui, dit à son père: "Ce jour là, elle était bourrée?") Un jeune accordéoniste, Lionel Suarrez, accompagne le comédien. Il ajoute de la nostalgie aux souvenirs de l'acteur ou accompagne un trait d'humour, un fou rire. Rochefort raconte, sans pleurer sur le temps qui passe. C'est assez rare pour le signaler... et vous conseiller ce retour sur soi. "Entre autres", théâtre de la Madeleine, jusqu'au 7 javier 08

Jean Rochefort
Jean Rochefort © Radio France
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.