Même si elle n'a pas donné de date, la ministre de la Culture Roselyne Bachelot a confirmé ce lundi matin que "les musées et monuments seront les premiers convoqués à la réouverture". Une réouverture qui sera conditionnée à une "décrue", et avec un recul nécessaire d'au moins quinze jours.

La ministre de la Culture Roselyne Bachelot
La ministre de la Culture Roselyne Bachelot © AFP / Stéphane DUPRAT / Hans Lucas

Ils seront les premiers à rouvrir : les musées d'une part, et les monuments d'autre part, ouvriront la certainement longue marche du public dans son retour vers des lieux de culture. La ministre de la Culture Roselyne Bachelot l'a confirmé ce lundi matin dans une interview sur BFMTV : "J'ai toujours dit que dans ce calendrier, musées et monuments seraient les premiers convoqués à la réouverture", a-t-elle déclaré. 

Quand interviendra cette réouverture ? Pour l'heure, nous n'en savons rien, car Roselyne Bachelot conditionne cela à "une décrue" des contaminations et de la pression sur le système hospitalier – deux conditions "encore très mauvaises" à l'heure actuelle. "Je comprends les gens qui me demandent des dates : dès qu'il y a une possibilité, nous le faisons", explique-t-elle. "Des échéances peuvent être à tout moment remises en cause par une situation sanitaire extrêmement fuyante et instable", a-t-elle détaillé pour justifier l'absence d'une date claire pour la réouverture. 

A quoi ressemblera la réouverture ? Sur le plan du protocole sanitaire, la situation restera au moins aussi stricte que celle fixée avant la réouverture : "Les jauges, les conditions d'ouverture, l'invitation avec un système de rendez-vous pour que, sur les plages horaires, les personnes aient un flux régulé, tout cela est sur la table", explique la ministre, qui reçoit les représentants de ces institutions culturelles ce lundi, en compagnie du ministre de la Santé Olivier Véran. 

Sur le planning de réouverture, cela ne pourra pourtant pas se faire dès que la décrue sera constatée et confirmée : "Les directeurs nous ont dit qu'il fallait un délai entre 3 jours pour les plus rapides et de 15 jours à 3 semaines si l'on respecte un certain nombre de procédures. Donc si on a une visibilité de 3 à 4 jours, ce n'est pas possible, il nous faut une visibilité sur une quinzaine de jours". 

Et les autres lieux culturels ? "Nous n'en sommes pas là sur les salles de cinéma et de spectacles", a simplement déclaré Roselyne Bachelot, alors que cela fait 100 jours que les cinémas, musées et théâtres – mais aussi les salles de sport – sont fermés. Dimanche soir, le professeur Eric Caumes, infectiologue, a plaidé pour une réouverture de ces lieux pour ne pas "qu'on tombe tous dans la sinistrose, qu'on se transforme en zombies, sans culture, sans loisirs autres que ceux qu'on a chez soi".