Après le succès de leur spectacle Le Signal du promeneur, présenté au Théâtre de la Bastille en 2012, le Raoul Collectif revient avec sa deuxième création : Rumeur et petits jours.

Rumeur et petits jours
Rumeur et petits jours © Céline Chariot

Les cinq comédiens belges poursuivent joyeusement leur réflexion sur la relation entre l’individu et le collectif, questionnent ses réussites mais aussi ses limites, tout en enquêtant sur la place et la construction de communautés à l’intérieur de plus grands groupes. Rumeur et petits jours au Théâtre de la Bastille avec Raoul collectif !

Autour de micros, dans un studio d'enregistrement d'une autre époque, les comédiens convertis pour l’occasion en journalistes, tel un îlot de résistants, nous invitent à assister à leur émission de radio. Ils déchantent très vite quand ils apprennent que la direction de la chaîne, en désaccord avec leur ligne éditoriale ambitieuse, décide d'arrêter la diffusion de l'émission. L'harmonie du groupe, déjà discordante, s’estompe alors peu à peu et les individualités se dessinent.

Rumeur et petits jours
Rumeur et petits jours © Céline Chariot

À travers cette bande de chroniqueurs, ce sont tous les mécanismes internes du groupe qu’interroge le Raoul Collectif, comme la codécision, l’unanimité, ou au contraire le désaccord et la discorde, mais aussi l'entraide et la propriété.

Pour cette nouvelle création, le Raoul Collectif s’est inspiré, en les revisitant, de plusieurs groupes aux points de vue très différents sur le monde. Ceux-ci ouvrent la voie à l’imaginaire et aux histoires à la fois sérieuses, drôles et loufoques que nous servent ici les cinq comédiens, livrant, comme à leur habitude, un spectacle inventif et ingénieux. À travers des histoires à tiroirs qui s’entrecroisent et une narration non-linéaire, ils laissent la porte ouverte à l’interprétation et à la construction personnelle du spectateur : « On aime bien laisser le spectateur travailler un peu, le perdre un moment et le rattraper juste quand il peut croire qu’il ne comprend plus rien », expliquent-ils.

En s'en prenant de manière cocasse et jubilatoire à notre monde matérialiste et ethnocentriste, le Raoul Collectif disperse subtilement ça et là dans ce nouveau spectacle des petits grains de sable, pour dérégler et enrayer les rouages de la société dans laquelle nous vivons collectivement, afin de mettre au jour ses travers. Finalement, qu’est-ce que « faire groupe » ?

Maxime Bodin, Sources Théâtre de la Bastille

Rumeur et petits jours
Rumeur et petits jours © Céline Chariot

►►► Distribution

  • De et avec Romain David, Jérôme De Falloise, David Murgia, Benoît Piret et Jean-Baptiste Szézot.
  • Assistante Yaël Steinmann.
  • Assistante stagiaire Rita Belova.
  • Création et régie son Julien Courroye.
  • Régie générale et création lumières Philippe Orivel.
  • Costumes Natacha Belova.
  • Renfort scénographie Valentin Périlleux.
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.