Wajdi Mouawad, Michel Blanc, Nile Rodgers, Emmanuel Carrère, Lukas Dhont : retrouvez les meilleurs moments de "Boomerang" d’Augustin Trapenard cette semaine + des archives de l'émission avec Charles Aznavour.

"Une des choses qui aujourd'hui m'indigne vraiment c'est la puissance, la brutalité des paroles médiatisées"
"Une des choses qui aujourd'hui m'indigne vraiment c'est la puissance, la brutalité des paroles médiatisées" © Getty / Gary Waters

Cyril Marchan vous a préparé un best of des meilleurs instants de Boomerang, à partir des interviews de toute cette semaine !

10 min

Le best of de Boomerang du 1er au 05 octobre 2018

Par France Inter

Charles Aznavour [ archives ]

Charles Aznavour nous a quitté ce lundi 1er octobre 2018. Grand chanteur français, il avait été reçu par Augustin Trapenard en 2015, pour son 51e album, Encores. 

J'ai 45 chansons qui sont des faits de société, et je continue : ce matin j'en ai écrit une... sur ce qu'il se passe, sur la religion, sur la politique avec des mots très courts, c'est pas long... Je ne suis pas méchant, je ne suis pas donneur de leçons mais je dis des choses que l'on voit et qu'on ne défend pas.

► Retrouvez l'interview de Charles Aznavour en intégralité dans Boomerang

Wajdi Mouawad

Il dirige actuellement le Théâtre de la Colline, Wajdi Mouawad est un homme de théâtre complet : comédien, auteur, metteur en scène... Son oeuvre a une particularité, un fil rouge, celui d'interroger le regard. Son nouveau texte L'Œil, sortira la 28 novembre aux éditions Actes Sud.

Une des choses qui aujourd'hui m'indigne vraiment c'est la puissance, la brutalité des paroles médiatisées. La moindre parole devient presque un sorte de vérité. Dès lors qu'un individu est soupçonné, ce soupçon devient immédiatement une accusation et cette accusation devient une destruction d'une vie.

► Retrouvez l'interview de Wajdi Mouawad en intégralité dans Boomerang

Michel Blanc

Il est connu pour ses personnages dans Les Bronzés, Le père Noël est une ordure, Papy fait de la résistance, Tenue de soirée, Embrassez qui vous voudrez, Je vous trouve très beau, L'Exercice de l'État, Un petit boulot... mais il réalise aussi ! Michel Blanc est venu présenter son tout nouveau film Voyez comme on danse dans Boomerang !

J'ai découvert comment quelqu'un pouvait se servir de ses névroses, de ses angoisses... pour faire rire. Non plus pour faire rire physiquement par des culbutes, mais par quelque chose qui vient de l'intérieur et la manière dont il l'exprime dans les dialogues.

► Retrouvez l'interview de Michel Blanc en intégralité dans Boomerang

Nile Rodgers

Il a composé des titres pour Diana Ross, Daft Punk, Madonna, David Bowie... Nile Rodgers est venu dans les studios de France Inter pour son grand retour après vingt-six ans d'absence ! "Le Freak c'est chic" c'est lui ! "We Are Family" aussi ! Avec son groupe de funk et de disco, Chic, ils sortent un tout nouvel album It's About Time !

La musique sera toujours politique. Comme le disait Harry Belafonte, les artistes sont les gardiens du temple de la vérité. Donc les artistes disent la vérité et dans cette vérité il y a toujours de la politique.

► Retrouvez l'interview de Nile Rodgers en intégralité dans Boomerang

Emmanuel Carrère

Il est passionné par la mise en récit du réel, à le frontière du documentaire et du témoignage intime, sous toutes ses formes. Il est passé par le roman, le cinéma et le documentaire... Emmanuel Carrère sort l'ouvrage Faire effraction dans le réel, un essai sur son approche de la littérature. Et il adaptera bientôt Le Quai de Ouistreham, de Florence Aubenas, au cinéma.

Qu'est-ce qui fait qu'une bonne histoire devient cet autre chose qui est un bon sujet ou un sujet tout court. Je crois que c'est une rencontre entre une histoire, quelque chose qui est extérieur, qui existe dans la réalité, et quelque chose d'intérieur, il faut que ça touche à une espèce d'obsession intime...

► Retrouvez l'interview de Emmanuel Carrère en intégralité dans Boomerang

Lukas Dhont

Il n'a que 27 ans et il a remporté la Caméra d'or du Festival de Cannes pour son tout premier long-métrage Girl ! Lukas Dhont est belge et il a choisi de raconter l'histoire d'une jeune fille, née garçon, qui rêve à tous prix de devenir danseuse étoile. Il filme la transformation physique et hormonale de son corps, éprouvé par les traitements médicaux pour changer de genre et les cours de pointe et de danse classique !

Je suis engagé à montrer des personnes qui défient des normes de genre ou de sexualité, dans notre société. J'aimerais vraiment combattre la violence contre des personnes LGBT, qui est très présente en ce moment, partout dans notre monde. Et j'espère avec mes films sensibiliser, ouvrir les mentalités...

► Retrouvez l'interview de Lukas Dhont en intégralité dans Boomerang

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.