[ Chaque vendredi, le journaliste Nicolas Filio lève le voile sur les images fausses ou trompeuses circulant sur le web ]

__

Les animaux mignons règnent en maîtres sur Internet. Mais avant de partager à votre tour la photo de la dernière boule de tendresse que vous avez vu passer sur le web, demandez-vous : est-ce qu'elle n'aurait pas une étiquette cousue dans le dos ?

Chouettes NE PAS UTILISER
Chouettes NE PAS UTILISER © Irina Shcherbakova - 2014

Elles étaient craquantes, ces deux petites chouettes faisant brave figure sous la neige. Elles ont d'ailleurs eu beaucoup de succès sur Twitter comme sur Facebook. Le seul problème, c'est qu'elles faisaient surtout "brave figurine", si on peut dire (osons).

Comme

, qui traque sur Twitter les images fausses et non sourcées, il s'agissait de broches, réalisées par une artiste russe,Irina Shcherbakova. La preuve :

Pas vraiment experts en ornithologie, de nombreux internautes ont également été dupés par ce "bébé chouette" :

Pour ceux que ce bébé chouette effraie, voici quelques photos prouvant que les premiers moments de la vie de ce rapace sont assez difficiles sur le plan esthétique. Il n'est néanmoins pas prouvé scientifiquement que ce soit la raison pour laquelle l'animal vit de nuit. Quoi qu'il en soit, le spécimen ci-dessus est en fait fabriqué en fourrure de rat musqué par une Canadienne, Melisa Nichols, qui - involontairement - trompe aussi fréquemment les internautes avec son "bébé panda" :

Aime-t-on penser que les animaux nouveaux-nés sont juste des versions extrêmement miniatures de leurs aînés ? Dans ce cas, ceci peut effectivement passer pour le petit dernier de la famille ours polaire :

Qui peut croire ça ? Eh bien, au moins 1000 personnes, si on en juge par le nombre de retweets, et bien plus si on additionne toutes les fois où la photo de cette figurine signée de l'Ukrainienne Tatiana Scalozub circule, en français, en anglais et dans à peu près toutes les langues sauf l'inuit. Maintenant, si vous êtes prêts pour une avalanche de mignonnesse (le mot "mignoncité", qui a les faveurs de Twitter, remporte moins les suffrages de l'Académie), voici un panda à la naissance et un ours polaire tout frais débarqué :

Notez bien qu'on prend rarement des figurines de chats ou de chiens pour de véritables animaux. Non, la duperie se fait sur nos points faibles : ces animaux qu'on ne croise presque jamais, ou alors à la télévision de temps en temps. Par exemple, ces manchots pygmées pour lesquels une fondation australienne a demandé à des âmes charitables de tricoter des pulls qui seront utilisés pour protéger les animaux si une marée noire s'abat sur eux :

L'histoire est vraie, mais pas les animaux de la photo. A une internaute qui demandait comment ils avaient réussi à aligner aussi sagement ces petites bêtes, le responsable de la page Facebook de la Penguin Foundation a eu cette réponse admirable : "Nous avons reçu l'aide de manchots en peluche. Notre photographe nous dit qu'il s'agit des meilleurs modèles avec lesquels il ait jamais travaillé - ils ne demandent pas qu'on leur apporte de l'eau purifiée par des licornes au Pérou et ils nécessitent très peu de maquillage car ils sont naturellement beaux. De plus, comme nous souhaitons que chacun ait une bonne image de son corps, nous acceptons les manchots en peluche de toutes formes et de toutes tailles !" Ne nous moquons pas. Tout le monde peut se tromper. Les animaux eux-mêmes… Par exemple, ces nouveaux-nés abandonnés qui s'en remettent à une mère de substitution 100% synthétique, heureusement secondée par du personnel vétérinaire. Ou ces manchots qui se font leurrer par ce robot en opération camouflage :

Si malgré tout vous avez parcouru ces lignes avec un dédain affiché en vous disant que jamais ce genre d'erreur ne pourrait vous arriver, restez sur vos gardes. Il est parfois très difficile de savoir si on a affaire à un vrai ou à un faux animal :

Vous pouvez me signaler les images fausses ou suspectes que vous voyez passer sur Internet cGFyIG1haWw= ou sur Twitter :

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.