Au micro de Guillemette Odicino, Pascal Demolon a accepté de nous parler de son tube favori, son "tube qui tache".

Murray Head à l'Olympia le 5 mars 2015
Murray Head à l'Olympia le 5 mars 2015 © Getty / David Wolff - Patrick / Contributeur

Comme chaque jour du mois d'août, l'invité de « On s'fait des films » apporte son "tube qui tache". Ce 2 août, Pascal Demolon s’est prêté au jeu, en proposant d’écouter "Say It Ain't So,Joe" de Murray Head.

« Say It Ain’t So, Joe » raconte l’histoire de Joe Jackson, star du baseball alors empêtrée dans une affaire de parties truquées avec  les Whites Sox de Chicago. Ce titre est un véritable cri du cœur d’un jeune fan qui tente de se persuader de l’innocence de son joueur favori. Ce morceau reste comme l’un de ses titres les plus marquants, avec "One night in Bangkok".

Murray Head a également été choisi pour interpréter Judas Iscariote dans la version originale de « Jesus Christ Superstar ». Aussi, il a joué aux côtés de Glenda Jackson et Peter Finch dans « Bloody Sunday » de John Schlesinger.

A propos du titre

Pascal Demolon : « Ça a été un joli souvenir, mais un souvenir qui tache. Ça a été une tentative d’inviter une jeune fille à danser lors de ma première boom. J’ai essuyé un terrible refus, et ce morceau est devenu ce qui m’a permis de pleurer de temps en temps en pensant à cette jeune fille.

Elle s'appelait Marie-Geneviéve et j’avais 13 ans.

Ecoutez Pascal Demolon évoquer "Say It Ain’t So, Joe" :

►►► ALLER PLUS LOIN || (re)écouter "On s'fait des films" avec Pascal Demolon et Luc Maritnage

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.