Pour réaliser à quel degré le génie de Chaplin a changé la face de notre monde, il suffit d’écouter Jean Cocteau, Blaise Cendrars, Pierre Étaix, Serge Bromberg ou les historiens Michel Faucheux et Pascal Ory, dans cet itinéraire de découverte, multiforme et passionnant, sur le site de France Inter.

Sculpture de Charlot à Leicester Square (Londres)
Sculpture de Charlot à Leicester Square (Londres) © AFP / Adam Woolfitt / Robert Harding Heritage

Revisitons la belle aventure de la vie de Sir Charles Spencer Chaplin, alias Charlie Chaplin, l'inventeur du personnage de Charlot, avec des auteurs, des spécialistes du cinéma ou des historiens, et réécoutons toutes leurs voix sur le site de France Inter.

Michel Faucheux, biographe de Chaplin

Dans l'émission À propos d'un destin consacré à Chaplin, retrouvez un passionnant entretien avec Michel Faucheux, biographe du créateur, qui revisite pour nous son incroyable existence, au micro de Clélie Mathias et met en avant l’universalité de l’artiste. 

Michel Faucheux 

Chaplin est manifestement un créateur qui domine le XXe siècle en ayant inventé un personnage qui confine à l’universalité et qui  fait désormais partie de notre imaginaire, et qui, au XXIe siècle encore, sans nul doute, continue encore à nous parler.

Michel Faucheux est l’invité de Stéphanie Duncan dans l’émission Autant en emporte l’Histoire du dimanche 4 février 2018. Il commentera la fiction Le Dictateur : quand Charlie Chaplin défiait Hitler de Clara Saer et Zoé Gabillet, réalisée par Juliette Heymann. 

Olivier Claverie prête sa voix à celle de Charlie Chaplin, Éric Challier à son frère, Sidney. Paulette Goddard est incarnée par Delphine Cogniard et vous pouvez les écouter en avant-première de la diffusion de la fiction dimanche prochain, le 4 février 2018, dès 21h.

L'émission Portée à l’écran avec Gabrielle Oliveira Guyon, ce rendez-vous de France Inter avec les grandes musiques du grand écran, rappelle les choix musicaux de Charlie Chaplin pour son film Le Dictateur. 

Claude Debussy avait confié à Charlie Chaplin : « Vous êtes d’instinct un musicien et un danseur » . En effet, celui-ci composait la plupart des musiques de ses films. Or, pour Le Dictateur, Chaplin va emprunter aux compositeurs allemands certaines de leurs œuvres. Les raisons de ce choix historique sont à découvrir au fil de cette émission.

Un documentaire très éclairant sur le tournage du film Le Dictateur, réalisé par Serge Toubiana avec la participation de Costa Gavras, un document vidéo d'environ 25 minutes sur Dailymotion :

Pascal Ory, l'historien

Dans l'émission Les Oubliettes du Temps, la productrice-animatrice Guyonne de Montjou s’entretient avec l'historien Pascal Ory pour évoquer la première apparition à l’écran du personnage de Charlot, le 30 novembre 1913. L’occasion de rappeler combien Chaplin a puisé dans sa biographie pour créer ce personnage drôle et émouvant à la fois. 

Pascal Ory

Cela fait assez peu de temps que l’on se rend compte que le grand succès de Chaplin est lié au fait que c’est celui qui fera rire les condamnés à mort.

Jean Cocteau

Dans l’émission Autant en emporte le Flow, un document INA nous permet d’entendre la voix de Jean Cocteau qui raconte en deux minutes sa rencontre inopinée avec Charlie Chaplin. Une belle image immortalise cette rencontre sur un bateau, insérée sur le site Jean Cocteau unique et multiple qui est l’œuvre de chercheurs en Littérature et en Arts du Spectacle de l'université Paul-Valéry Montpellier III.

Jean Cocteau :

Deux poètes suivent la ligne droite de leur destinée. Tout à coup il arrive que ces deux lignes se croisent et la rencontre forme une croix, si vous préférez, une étoile. Ma rencontre avec Charlie Chaplin reste le miracle charmant de ce voyage.

Blaise Cendrars

L'émission Re-lectures, intitulée Blaise Cendrars : L’ami des peintres mais aussi bien de Chaplin, donne de larges extraits de l'entretien que l'écrivain avait accordé à l'auteur Michel Manoll. Cette partie des entretiens est centrée sur sa relation avec les peintres comme Pablo Picasso, Robert Delaunay ou encore Amedeo Modigliani, mais elle évoque également une relation assez ambiguë avec Chaplin.

Quelle que soit sa fascination pour le créateur de Charlot, Cendrars relate dans ses écrits l'extraordinaire avènement du clochard au chapeau melon et comment ces films muets impactent les soldats au front.

Blaise Cendrars écrira dans Trop c’est trop, (Œuvres complètes, parues chez Denoël en 1965) : 

À gauche et à droite, et toute la ligne de poilus derrière nous se trémoussait : Charlot, Charlot, Charlot !

Et l’écrivain libre et profondément moderne que fut Blaise Cendrars, confie au papier une autre savoureuse anecdote sur la célébrité galopante du personnage de Charlot :

« Je crois bien que l’on donnait Charlot au Caf’ conc’, film cocasse où Charlot tient simultanément deux rôles, celui d’un ouvrier pochard au poulailler et celui d’un jeune baron en ribote au premier rang des fauteuils d’orchestre, et qui charrie les musiciens et leur instrument, de véritables caricatures vivantes comme seul E.-T.-A. Hoffmann avait su en typer jusqu’à ce jour. Je riais comme quatre…

- Hé ! soldat, on ne rit pas comme ça, c’est la guerre ! me dit en me frappant sur l’épaule un digne monsieur de l’arrière.

Je me retournai pour lui envoyer mon poing en pleine figure. Dieu ! quelle blague !... Et je terminai ma nuit de permission au commissariat de Pigalle. »

Pierre Étaix et Serge Bromberg

Dans l'émission Si l’Amérique m’était contée, l'Épisode 35 s'intitule Charlie Chaplin, artiste universel et fils adoptif de l’Amérique.

Dans cet épisode, Philippe Collin et Xavier Mauduit reçoivent le producteur Serge Bromberg ainsi que le réalisateur Pierre Étaix pour saluer à leur tour le génie de Chaplin.

Serge Bromberg explique le but de ses recherches des films de Chaplin de par le monde, qui ont abouti en 2010 à la restauration de l'ensemble des films de Chaplin tournés entre 1914 et 1917 mais également à la sauvegarde et l'édition de centaines de films des origines à nos jours. 

Réalisateur, acteur, clown, dessinateur, affichiste, magicien et dramaturge français, Pierre Étaix a 85 ans lors de cet entretien au cours duquel il évoque sa conception de l’humour et de l’humanité à travers des anecdotes intimes et émouvantes, liées à la fréquentation de l’œuvre de Chaplin. Il se révèle être aussi collectionneur des premiers films de Chaplin. 

Ne boudons pas notre plaisir et savourons Charlie Chaplin machiniste, vous savez, ce film muet d'anthologie où une bagarre de tartes à la crème fait une séquence de 2'30 !

Pour en savoir plus 

Voici l'adresse du site consacré à Sir Charles Spencer Chaplin, site qui vous est proposé en anglais et en langue française.

Il a officiellement ouvert ses portes au printemps 2016, Chaplin's World est un musée créé à la mémoire et à l’œuvre de Charlie Chaplin et établi en Suisse, à Corsier-sur-Vevey dans le manoir de Ban dans lequel l'acteur vécut de 1952 jusqu'à sa mort en 1977. Ce musée a été créé par Philippe Meylan, architecte et entrepreneur suisse et Yves Durand, muséographe québécois, en partenariat avec le Musée Grévin.

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.