Eric Schmidt, le patron de Google a été reçu par le président de la République, François Hollande et la ministre de la Culture, Aurélie Filippetti. En discussion: le bras de fer qui oppose le géant du web aux éditeurs de presse français, allemands et italiens. Google menace de ne plus référencer les médias français s'il doit payer une taxe, sorte de "droit d'auteur" lorsqu'il utilise des articles. Johan Hufnaguel, directeur de la rédaction de Slate.fr répond à Estelle Schmitt.

Mots-clés :
Articles liés
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.