Les brésiliens votaient ce week-end. Tous les brésiliens... Dans sa virée nocturne dominicale, Edouard Baer s'est invité dans une soirée électorale verte, noire et bleue, au cœur de Paris.

Soir d'élection au Brésil
Soir d'élection au Brésil © AFP / Miguel Schincario

Lumières dans la nuit en mouvement cette semaine, avec des rendez-vous prévus, ou pas.... Une traversée de Paris qui ne passe pas par la rue Poliveau, mais débute faubourg Saint Martin. Un immeuble au ton clair, quatre étages sans ascenseur, qu'Edouard Baer avale quatre à quatre.

Si vous voulez connaître vos vrais amis, habitez un cinquième sans ascenseur.

Il est accueilli par Fred et Pascal, les hôtes de ces lieux, qui ont réuni quelques Brésiliens de Paris pour suivre la soirée électorale.  

À cette heure de la soirée, l'ambiance est encore à l'espoir. Les premiers résultats connus, ceux des Brésiliens de l'étranger, donnent l'avantage à l'adversaire de Jaïr Bolsonaro, Fernando Haddad du Parti des Travailleurs.

On se souvient qu'il y a deux ans, les Américains de Paris avait voté majoritairement pour Hillary Clinton.

Parmi les convives, Erica, qui s'accroche aux derniers sondages publiés au Brésil qui donnent les deux candidats à égalité. Et qui refuse de croire que ses compatriotes vont élire un "fasciste homophobe, raciste et misogyne."

Les gens ont peur de la violence, de l'insécurité, du système politique corrompu et Bolsonaro fait un faux dégagisme et fait croire qu'il va tout régler.

La diaspora brésilienne

Près de quatre millions ou plus de Brésiliens sont allés tenter leur chance à l'étranger ces vingt dernières années, estime l'association L'Autre Brésil. Les Brésiliens vont massivement aux USA et dans la péninsule ibérique. Cependant, on peut trouver des Brésiliens par petits groupes disséminés sur toute la planète. Et donc à en France ou ils sont environ 70 000.

Mais pourquoi un Brésilien choisit-il de venir vivre à Paris ? "Pour l'accueil, pour les gens" répond Fred (l'hôte), spontanément. La réponse de sa voisine est plus surprenante :

37 sec

Les parisiens vus par une brésilienne

Par France Inter

Malgré l'inquiétude perceptible dans les conversations, l'ambiance reste joyeuse autour de Fred et Pascal. Les convives attendent les résultats en buvant quelques verres. Ce qui peut vite donner lieu à un dialogue surréaliste, mais au cour duquel on apprend que l'alcool est interdit au Brésil 24h avant une élection... 

40 sec

Les brésiliens de Paris

Par France Inter

Allez + loin

🎧 L'intégrale de l'émission Lumières dans la nuit d'Edouard Baer juste ici !

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.