La soupe à l’ortie, la seule, la vraie, celle de nos souvenirs ou de notre imaginaire ? Toute verte et crémeuse, elle se prépare avec trois fois rien.

Soupe à l'ortie
Soupe à l'ortie © Linda Louis, éditions La Plage

Pour 4 personnes

  • 1 poireau
  • 5 pommes de terre
  • 100 g d’orties
  • 800 ml d’eau
  • 1 feuille de laurier
  • Sel, muscade
  • 1 c. à soupe de purée d’amande blanche (ou de crème fraîche épaisse)

Couper le poireau en tronçons et le faire revenir dans un peu d’huile d’olive. Ajouter les pommes de terre épluchées et coupées en dés, puis les orties. Remuer quelques instants, puis ajouter l’eau, le laurier, du sel et de la muscade râpée.

Couvrir et cuire 10 minutes à feu doux. Lorsque les pommes de terre sont tendres, ôter la feuille de laurier. Ajouter la purée d’amande et mixer la soupe.

Zoom sur la purée d’amande : désormais disponible en grande distribution, la purée d’amande est aussi un classique des magasins bio. Obtenue en broyant les amandes en purée, elle est vendue nature pour la cuisine ou en pâte à tartiner sucrée. La purée d’amande blanche est préparée à partir d’amandes mondées. Elle apporte douceur et onctuosité à vos recettes.

Variante : 

Velouté chaleureux au galanga

Pour changer, on peut aussi cuire 1 oignon, 2 carottes, 300 g de courge, 30 g d’orties et 100 g de lentilles corail dans 1 litre d’eau. Épicer avec 1 c. à soupe de galanga (ou de gingembre en poudre ou de curry doux) et mixer.

Une recette d'Anne Brunner extraite de son livre  "Ortie et pissenlit : recettes gourmandes" (édition La Plage)

  • ECOUTER | On va déguster  - On cueille et on cuisine les sauvageonnes du printemps !
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.