Une recette israélienne de Jean-Christian Jury, invité chez François-Régis Gaudry dans "On va déguster", l'émission gastronomique de France Inter

Soupe de boulettes de matzo
Soupe de boulettes de matzo © Sidney Bensimon

Préparation : 25 minutes - Cuisson : 45 minutes - Pour 4 personnes

Pour les boulettes de matzo :

  • 500 g de tofu soyeux
  • 4 cuil. .-à soupe d’huile d’olive
  • 250 g de farine de matzo (chapelure de pain azyme)
  • 2 cuil. à soupe de levure alimentaire
  • 1 cuil. à café de levure chimique
  • 1 cuil. à café d’oignon semoule
  • 1 cuil. à café d’ail en poudre
  • 1 cuil. à café de graines de céleri
  • sel et poivre noir du moulin

Pour la soupe :

  • 2 cuil. à soupe d’huile d’olive
  • 1 oignon hach.
  • 2 carottes coup.es en rondelles
  • 2 branches de céleri hach.es
  • 2 cuil. à soupe d’aneth ciselé
  • 1,5 l de bouillon de légumes
  • sel et poivre noir du moulin
  • 2 cuil. à soupe de jus de citron frais
  • 2 cuil. à soupe de persil haché, pour garnir

Pour préparer la pâte des boulettes de matzo, mixer le tofu avec l’huile d’olive dans le bol d’un mixeur ou d’un blender puissant. Transférer la préparation dans un saladier et y incorporer la farine de matzo, la levure alimentaire, la levure chimique, l’oignon semoule, l’ail en poudre et les graines de céleri. Saler, poivrer et bien mélanger. Déposer la pâte dans un contenant hermétique et placer au réfrigérateur pour la nuit.

Dans un grand faitout, chauffer l’huile d’olive à feu moyen. Ajouter l’oignon, les carottes et le céleri. Faire revenir 5 à 6 minutes, jusqu’à ce que l’oignon soit ramolli. Ajouter l’aneth ainsi que le bouillon, porter à ébullition puis baisser aussit.t le feu et laisser frémir à feu doux.

Avec les mains ou une cuillère à soupe, façonner des boulettes de 5 cm avec la p.te. Plonger délicatement les boulettes dans la soupe, en veillant à ne pas les briser. Laisser mijoter la soupe 40 minutes à feu doux, à couvert. Retirer du feu, saler, poivrer et incorporer le jus de citron. Décorer de persil et servir aussitôt.

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.