Les recettes d'Eliane Cheung sont extraites de son livre "À la table d'une famille chinoise - Recettes de mes parents" (Ed. Alternatives)

Soupe de haricots rouges © Eliane Cheung/Éditions Alternatives
Soupe de haricots rouges © Eliane Cheung/Éditions Alternatives

En bonne Hongkongaise, ma mère est une grande amatrice de soupes sucrées et nous en prépare régulièrement avec tout plein d’ingrédients bons pour la santé. Si comme moi vous raffolez des haricots rouges, celle-ci est pour vous.

Pour 8 bols environ

Trempage : 9 h + 30 min
Préparation : 5 min
Cuisson : 3 h
Niveau : facile

  • 250 g de haricots rouges (azuki)
  • 140 g de sucre candi
  • 40 g de graines de lotus séchées
  • 15-20 g de bulbes de lys séchés
  • 1,5 l d’eau

en option un peu d’écorce de mandarine séchée, juste pour parfumer la soupe.

Faire tremper les haricots rouges au minimum 9 h.

Au terme du temps de trempage, les rincer et les mettre dans une grande casserole avec l’eau et les morceaux d’écorce de mandarine séchée le cas échéant. Couvrir et porter à ébullition.

Ajouter le sucre candi et laisser cuire à couvert à feu doux. Ne pas hésiter à vérifier la cuisson régulièrement.

Au bout de 2 h, ajouter les graines de lotus et les bulbes de lys préalablement réhydratés (30 min dans un bol d’eau froide) et laisser mijoter au moins 1 h de plus.

Une fois la cuisson terminée, retirer le couvercle et laisser refroidir.

On peut servir cette soupe tiède ou froide.

La soupe sera très liquide au début. En ce qui me concerne, je préfère attendre.

qu’elle épaississe un peu avant de la déguster, je la trouve donc meilleure le lendemain.

Pour aller + loin

(Ré)écouter On va déguster À la table d'une famille chinoise

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.