Star Wars VII
Star Wars VII © Disney

La sortie de Star Wars VII - Le Réveil de la force est prévu en avant-première en France. On attendait un peu un retour aux sources . Les trois premiers épisodes (4, 5 et 6) avaient le charme d’une visite onirique nocturne, où tout était possible, tout pouvait se renverser. Ensuite les épisodes 1, 2, 3 ont voulu être plus réalistes. Cette fois les fans seront comblés. Le film sort sur 1 400 écrans sur un parc de 5 000 salles en France.

Tout sur Star Wars >

Dès le début J.J Abrams donne le ton. Star Wars VII sera un hymne à la première trilogie et les personnages encore vivants des premiers épisodes y tiendront un rôle majeur ! La République est en danger et recherche Luke Skywalker, le dernier des Jedïs exilé sur une planète inconnue.

Un ancien stormtrooper, Finn, déserte les forces du mal et se retrouve en possession du plan où se trouve Luke. Une carte cachée dans un petit robot en forme de boule "BB8". Sur une planète des sables Finn fait la rencontre de Rey, une jeune femme avec qui il réussit à s'enfuir à bord d'un vieux vaisseau, le Faucon Millénium. Han Solo et Chewbacca refont alors leur apparition. Un héritier de Dark Vador semble vouloir accomplir son œuvre maléfique. Son nom est Kylo Renn et sa filiation est surprenante, très très surprenante !

Avec ce nouvel épisode J.J Abrams est d'une extrême fidélité avec la première saga. Outre les personnages, les références au film de 1977 foisonnent et l'intrigue elle-même est très similaire : "comment détruite une étoile de la mort devenue gigantesque ?".ou "appel à l'aide d'un vieux sage Jedï".

Un film sur la transmission qui ne décevra pas les fans avec deux rebondissements immenses qu'on ne peut dévoiler sans gâcher le plaisir des fans : deux moments cultes qui concernent tous les deux un certain Han Solo

Un épisode plus féminin

Daisy Ridley
Daisy Ridley © MaxPPP

S'il est vrai que Star Wars - Le réveil de la force est avant tout un épisode de transition faisant en grande partie référence à la première trilogie avec beaucoup de similitudes dans la narration, il n'en demeure pas moins que certains éléments ont changé.

Ce 7e épisode est par exemple beaucoup plus féminin. Le personnage central qui pourrait faire retrouver l'équilbre à la force est une femme, Rey , une pilleuse d'épaves fière et forte interprêtée par l'actrice Daisy Ridley. Autrefois reléguées au second plan, les femmes jouent désormais un rôle majeur dans la nouvelle saga.

Un personnage qui devrait également s'avérer central est une vieille créature qui semble avoir conservé pendant des années le fameux sabre laser de Luke Skywalker et provoque des visions chez la nouvelle héroïne. Un rôle très similaire à celui qu'occupait le personnage vert Yoda dans L'empire contre attaque .

Le nouveau petit droïde BB8 remplaçant de R2D2 est lui aussi plus féminin, moins rustre et plus en rondeur. Quant à la princesse Leïa, le temps ne semble pas avoir atténué sa détermination et sa capacité à mobiliser la rebellion. Star Wars a toujours été une saga suivie majoritairement par les hommes et il n'est pas impossible que le réalisateur JJ Abrams ait voulu féminiser son public, comptant en bon stratège, sur un phénomène d'identification.

Articles liés
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.