Dans le cadre du Printemps de Bourges, Radio France présente "Sur les traces de Juliette Gréco". Exposition éphémère qui réunit vinyles, livres, partitions, coupures de presses, photographies, vidéos, jukebox.... et autres trésors

Gréco interdite de radio en 1959
Gréco interdite de radio en 1959 © Radio France

Saint Germain 1945 - 1955

A la Libération, Juliette compte parmi ces adolescents - libres et avides de plus de liberté encore – qui vont écrire la légende de Saint-Germain-des-Prés.

Extrait des Caves du Ciel de Luc Bérimont (diffusé le 11 octobre 1954 sur la RTF) - Source INA

Ainsi Juliette Gréco est-elle successivement communiste, existentialiste, comédienne, puis tout simplement elle-même : une belle jeune fille aux yeux graves, aux longs cheveux de noyée et au verbe haut qui trône en haut de l’escalier du Tabou, le club, que ces jeunes gens se sont donnés rue Dauphine. Là, par la grâce d’un article de presse sensationnaliste, le Tout-Paris, les journalistes du monde entier et les touristes viennent voir vivre lamythique jeunesse de Saint-Germain-des-Prés.

"Je n’avais rien fait que j’étais déjà célèbre" déclara-t-elle par la suite. Avec ses inséparables amis Anne-Marie Cazalis et Marc Doelnitz, elle compte parmi les porte-drapeaux du quartier et c’est naturellement qu’elle se trouve au générique de la relance du Boeuf sur le toit, légendaire cabaret d’avant-guerre où, sous l’oeil de Cocteau, débutèrent Marianne Oswald et Yvonne George.

Le premier disque de Juliette Gréco
Le premier disque de Juliette Gréco © Radio France

Sartre l’encourage à chanter en lui proposant quelques poèmes dont Si tu t’imagines de Raymond Queneau sur une musique que lui donne Joseph Kosma.

Elle chante pour la première fois en public le 22 juin 1949. Elle réalise très vite que, malgré ses maladresses, c’est là qu’est son destin.

Début septembre 1951, la marque Philips sort en France ses deux premiers 78 Tours, tous deux signés de Juliette Gréco : la référence 72000, avec Amours perdues et La belle vie, et la référence 72001, Sous le ciel de Paris et Embrasse-moi. La jeune chanteuse est la sensation la plus neuve de la chanson française du moment, son répertoire combine les auteurs les plus prestigieux (Jacques Prévert, Jean-Paul Sartre, François Mauriac) et les plus prometteurs (comme Charles Aznavour qui lui donne Je hais les dimanches).Extrait tiré de Juliette Gréco - L’invention de la femme libre de Bertrand Dicale (Textuel – 2009)

Etoile mondiale 1956 - 1966

Juliette Gréco a bouleversé les usages de la chanson. Elle est maintenant considérée comme une référence, tant pour son répertoire que pour la manière dont elle mène sa carrière. Sa rencontre avec Darryl F.Zanuck, magnat de Hollywood installé en Europe, l’entraîne dans une carrière cinématographique qui la voit se muer sous le soleil d’Afrique ou sous la nuit blême des polars en studios – une période paradoxale dans sa carrière.Car, décidemment, c’est la chanson qu’elle préfère, même si elle va connaître la gloire massive comme actrice avec Belphégor, premier feuilleton fantastique de la télévision française.

Extrait de Radioscopie de Jacques Chancel (Diffusé le 5 février 1973 sur France Inter) - Source INA

Personnage mondain que l’on voit au théâtre dans une pièce de Françoise Sagan ou l’été à Saint-Tropez, elle est continûment réclamée à l’étranger où, tout en étant considérée comme une des femmes les plus sexy de son époque, elle incarne tout le prestige de la chanson française littéraire et raffinée. C’est ainsi qu’elle triomphe à la Philharmonie de Berlin ou, à Paris, dans le temple du théâtre public, au Théâtre National Populaire de Chaillot où elle partage l’affiche avec Georges Brassens. Il est vrai que son répertoire s’enrichit d’oeuvres majeures : « Jolie môme » de Léo Ferré, "On n’oublie rien" de Jacques Brel , "Il n’y a plus d’après" de Guy Béart, "La javanaise" et "Accordéon" que lui offre Serge Gainsbourg, "C’était bien (le p’tit bal perdu", "Un petit poisson un petit oiseau", des chansons de Pierre Mac Orlan et de Bernard Dimey…Extrait tiré de Juliette Gréco - L’invention de la femme libre de Bertrand Dicale (Textuel – 2009)

__

Gréco
Gréco © Radio France

La femme 1967 - 1982

"Une femme, c’est comme l’oeil d’une mouche. Avec ses mille et une facettes… Dans une femme, il y a toutes les femmes. Et les situations sociales déterminent leurs attitudes ou leurs attitudes face à la vie."Juliette Gréco - Album La femme

Extrait de Madame Inter d'Annick Beauchamps (Diffusée le 1er avril 1968 sur France Inter) - Source INA

À l’aube des années 1970, Juliette Gréco vient de faire un tube, Déshabillez-moi et effectue de nombreuses tournées à l’étranger (Italie, Allemagne, Canada, Japon…). Juliette quitte la maison de disques Philips pour Barclay en 1971et sous ce label sort deux albums, Mon fils chante en 1972 sur des textes de Maurice Fanon et Je vous attends en 1974en collaboration avec Henri Gougaud.Juliette rencontre Gérard Jouannest, compositeur de Jacques Brel, en 1968, son pianiste et accompagnateur qu’elle épousera en 1988.En 1975, la chanteuse se tourne vers RCA Victor où elle enregistre ses deux albums : Gréco en 1975 et Gréco chante Jacques Brel, Henri Gougaud, Pierre Seghers en 1977.

Extrait du Tribunal des Flagrants délires de Claude Villers (Diffusé le 24 février 1981 sur France Inter) -Source INA

Une icône 1983 - 2015

De 1982 à 1983, Juliette Gréco réenregistre ses premiers succès sous la direction artistique de Gérard Meys. François Rauber réalise les arrangements et dirige l’orchestre tandis que Gérard Jouannest est au piano.Cette même année, Juliette sort Gréco 83 accompagnée par de nouveaux auteurs tels qu’Allain Leprest, Gébé, Richard Cannavo…

Aimez-vous...
Aimez-vous... © Radio France

Juliette se lie à la nouvelle génération d’artistes, notamment au Printemps de Bourges 1991, aux côtés des rappeurs de Suprême NTM et se dit "beaucoup plus proche de ces jeunes gens que certains autres, qui prétendent continuer à défendre une soi-disant tradition française".1991, elle retrouve son public de l’Olympia, enregistre en 1993 l’album Vivre dans l’avenir écrit par Étienne Roda-Gil sur des musiques de João Bosco, Julien Clerc, Gérard Jouannest et Caetano Veloso… En 2003, elle enregistre chez Polydor Aimez-vous les uns les autres ou bien disparaissez sur des textes de Christophe Miossec, Marie Nimier et Jean Rouault, Benjamin Biolay et Gérard Manset. L’ensemble est mis en musique par le duo Jouannest et Rauber.

Extrait du Grand Entretien de François Busnel (diffusé le 11 janvier 2012 sur France Inter) - Source INA

En 2006 un nouvel album avec des musiciens de jazz, Le Temps d’une chanson.En 2007, les Victoires de la Musique lui décernent la Victoire d’honneur pour toute sa carrière.Ça se traverse et c’est beau paraît en 2012 sous le label Deutsche Grammophon, des duos en collaboration avec Marc Lavoine, Féfé, Guillaume Gallienne, sur des textes de FrançoisMorel, Amélie Nothomb et Jean-Claude Carrière.Juliette Gréco inaugure au Printemps de Bourges 2015, sa tournée d’adieu intitulée "MERCI"

►►► POUR ALLER + LOIN |

> Comme on nous parle Pascale Clark reçoit Juliette Gréco pour son album "Gréco chante Brel" (Deutsche Grammophon sortie le 28/10/13).

> Un bol de natureLe jardin de Juliette

> La librairie francophoneDe Saint Germain des Pré à Saint Tropez

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.