Du jeu de Scrabble à Fort Boyard, les sabliers sont les maitres du temps. Peut-on en tapant dessus faire s’écouler la poudre plus vite ? C’est la question posée par Elie dans l’émission pour enfants de Noëlle Bréham, "Les P’tits bateaux".

Accélérer le temps d'écoulement du sablier ?
Accélérer le temps d'écoulement du sablier ? © Getty / Vincent Besnault

La réponse avec Wilfried Allyn, Artisan, souffleur de verre à la flamme : 

"C’est une très bonne question. En théorie, on ne peut pas accélérer l’écoulement du sable. Mais ce qui peut se passer, c’est qu’il y ait un peu d’humidité dans le sablier, même fermé hermétiquement.

Quand on regarde du sable au microscope, on s’aperçoit que ce ne sont pas des petites billes rondes qui vont glisser les unes sur les autres, qu’il y a entre elles des aspérités. 

On peut avoir un phénomène d'emboîtement des grains de sable l’un dans l’autre, des phénomènes « Tétris » (du nom du jeu vidéo puzzle). Et quand vous allez minuter votre sablier d’une fois sur l’autre, vous n’allez pas avoir à la seconde ou à la microseconde près le même temps parce que les grains peuvent s’accrocher, ils peuvent être retenus par un peu d’humidité, ou par des micro-embouteillages dans l’effet Tetris. 

Sur un sablier de 5 minutes vous pouvez perdre une ou deux secondes

J’ai contrôlé quelques uns de mes sabliers et effectivement, d’une mesure à l’autre, on peut avoir des variables.

C’est pareil, la température ambiante dans laquelle vous entreposez vos sabliers : si vous êtes à l’extérieur où il fait - 5° ou si vous êtes à l’intérieur, la densité de l’air à l’intérieur va se modifier. Et vous pourrez constater des ralentissements. 

Donc, c’est-ce qu’on peut aller plus vite ? Non, on peut rattraper le temps théorique maximum que l’on peut avoir. 

En tapotant, oui, on peut faire éviter les embouteillages, on optimise vraiment le passage en tapotant un petit peu dessus."

ÉCOUTER | Les p'tits bateaux avec, entre autres, la question sur le sablier

Thèmes associés
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.