Ce dimanche, les téléspectateurs allemands découvriront le 1000e épisode de "Tatort". La série d'enquêtes policières est diffusée depuis 1970.

Le générique de la série pendant une projection en public dans un café de Berlin
Le générique de la série pendant une projection en public dans un café de Berlin © Maxppp / Paul Zinken

Le générique n’a pas changé depuis les années 70. La cible d’un fusil sur fond bleu, et cette petite musique inquiétante bien connue de tous les Allemands. Le dimanche soir à 20h15, c’est un rituel immuable pour des millions de téléspectateurs. Tatort, "le lieu du crime", en allemand.

Lancée en 1970

Et ce dimanche, la série diffusera son 1000e épisode : lancée en 1970, elle est la plus ancienne série policière encore diffusée dans le monde. Et sur l'ensemble des séries télévisées, seule "Des jours et des vies", lancée en 1965 aux Etats-Unis, fait mieux. Chaque dimanche, plus de 10 millions de téléspectateurs la regardent outre-Rhin.

En Français, vous l'avez peut-être connue sous le nom "Sur le lieu du crime" (ou "Sur les lieux du crime", selon les saisons). La série a été diffusée sur TF1 dans les années 70, puis sur La Cinq à la fin des années 80. Rediffusée sur Antenne 2 puis France 2 dans les années 90, elle a repris son titre original, "Tatort".

Une ville différente pour chaque épisode

Le synopsis : un meurtre, une enquête chaque semaine, élucidée en 1h30 chrono. Même si la série s’est modernisée au fil du temps, elle reste plutôt classique et réaliste dans sa mise en scène. Mais son originalité – qui la rend si attachante aux yeux des Allemands – c’est le fait qu’elle se déroule chaque semaine dans une ville différente d’Allemagne. Un série « fédérale » en quelque sorte. Stuttgart, Dortmund, Cologne ou Berlin.

Dans chaque ville, les enquêteurs sont différents. Pas de tête d’affiche unique, donc, même si certains ont particulièrement la cote, comme l’acteur Til Schweiger, policier à Hambourg. Pour rester en prise avec leur public, les scénaristes de Tatort s’efforcent de faire écho à l’actualité. Dernièrement, la menace terroriste est très présente. Et le regard de la série sur l’Allemagne est scruté de près. Tous les lundis dans les grands quotidiens allemands, on peut lire un débrief hebdomadaire du Tatort de la veille.

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.