A la radio, on adore les amoureux du son, et Bernie Krause chatouille nos oreilles avec son amour de la nature. Voici, Le grand orchestre animal, (traduit de l’américain par Thierry Piélat).

bernie krause
bernie krause © Radio France

Tendez l’oreille à cet ouvrage : vous y entendrez les voix de la terre, de l’air ou de l’eau, les bruissements des arbres et des forêts, les stridulations des grillons ou les sons étranges des anémones. L’auteur de ce passionnant ouvrage, Bernie Krause est un chercheur américain, docteur en bioacoustique et spécialiste en « paysages sonores ».

Il y décrit ses multiples expériences d’enregistrements des sons de la nature menées sur le terrain, en Indonésie ou au Brésil, en Afrique ou dans les Parcs Nationaux américains. Avec à son actif, plus de 15000 sons d’espèces animales enregistrées et plus de 4500 heures d’ambiance naturelle, Bernie Krause, « voyeur précautionneux », a constitué depuis 1968 une immense bibliothèque sonore, une collection selon le chercheur que personne ne pourra plus jamais entendre dans leur état d’origine . Un constat quelque peu alarmant selon Bernie Krause, car l’augmentation du niveau de bruit dans les villes et l’intensification du bruit d’origine humaine masque désormais la subtile texture acoustique des environnements naturels ».

Fondateur de l’écologie sonore, Bernie Krause plaide pour un retour à l’écoute naturelle, l’odeur du sol de la forêt, la pluie sur la peau, donnent une saveur à expérience que la lecture d’un enregistrement ne peut que suggérer de loin

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.