octobre 2013 > mars 2014 - Rennes & Saint-Brieuc mai 2014 > septembre 2014 - Saint-Malo & Granville

Cette exposition permettra aux visiteurs de comprendre les raisons de cette aventure hauturière et les conditions parfois extrêmes qu’ont dû subir ceux qui vécurent (plus qu’ils n’écrivirent) cette longue histoire. Mais elle leur permettra aussi de visualiser les contrées où ces hommes de peine exercèrent leur métier de pêcheur, depuis les ports métropolitains de l’Atlantique jusqu’aux havres des côtes de Terre-Neuve et de Saint-Pierre et Miquelon. De ce côté-ci de l’Atlantique, durant près de cinq siècles, entrecoupés par les périodes de conflits armés avec l’Angleterre, dans les zones côtières au long de la Manche de Paimpol à Granville, toute une population maritime et rurale a vécu au rythme des départs et des retours de la Grande Pêche à Terre-Neuve. Y compris à Rennes, territoire de recrutement d’équipages. Cette activité a représenté une véritable aubaine économique pour les territoires du golfe normand-breton.

Quatre musées se sont associés pour traiter de cette aventure humaine de la grande pêche. Le projet se compose de deux expositions : l'une à Rennes puis à Saint-Malo, l'autre à Saint-Brieuc puis à Granville.

Mots-clés :
Articles liés
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.