Sorti en 2017 sur PC et tout juste adapté sur Switch, ce jeu vous plonge dans une série de courtes enquêtes aussi paranormales qu'absurdes. Quand fantômes, zombies et autres gremlins ne peuvent rien face à l'humour so british d'un inspecteur de pixels.

Un jeu vidéo qui multiplie délicieusement les situations absurdes
Un jeu vidéo qui multiplie délicieusement les situations absurdes © Spooky Doorway

Francis McQueen est le patron de la Darkside Division. Enfin, disons qu'il est le plus gradé des deux membres de cette division aussi étrange que méprisée au sein du commissariat de Twin Lakes. Division qui mériterait bien plus d'égards, puisque Twin Lakes est littéralement envahie de phénomènes paranormaux, même si la plupart des habitants sont trop stupides pour les remarquer : invasion de zombies, cultes apocalyptiques, monstre du Loch Ness local et portails interdimensionnels dans le métro, pour n'en citer que quelques-uns.

Pour remettre un semblant de normalité dans sa ville, Francis McQueen ne peut compter que sur deux choses : son acolyte peureux et complotiste, l'officier Dooley, et son sens de l'humour aussi précis que redoutable. Autant dire que ce n'est pas gagné.

Le fantôme des rires passés

"The Darkside Detective" parvient en quelques minutes à ressusciter l'esprit des classiques du jeu d'aventure humoristique, genre tristement sous-exploité depuis une vingtaine d'années. Ceux qui y jouaient dans les années 90 y retrouveront d'authentiques morceaux de Monkey Island, Simon the Sorcerer, ou Day of the Tentacle, références cultes qu'on ne saurait trop vous conseiller d'essayer.

Et ce ne sont pas que des clins d’œil : le jeu est un héritier fidèle de cet esprit pince-sans-rire, de ce décalage constant dans les dialogues et les situations. C'est une aventure courte, avec des énigmes très simples, mais l'intérêt est ailleurs : on se retrouve vite à cliquer sur tout et n'importe quoi, à essayer toutes les réponses possibles dans les dialogues, juste pour le plaisir de découvrir un jeu de mots approximatif, une blague bien sentie ou une référence habilement amenée. Attention toutefois : le jeu est (pour l'instant) réservé aux anglophones...

Invocation réussie des grands classiques

Difficile d'en dire plus sans gâcher les nombreuses petites surprises offertes par le jeu. Disons juste qu'en progressant, on pense autant aux classiques de la comédie fantastique des années 80 (Gremlins, SOS Fantômes...) qu'aux Monty Python ou au créateur du Disque-Monde, Terry Pratchett (qui fait d'ailleurs une savoureuse apparition dans le jeu). Derrière son aspect tout simple, "The Darkside Detective" est un jeu qui transpire l'intelligence, celle qui a inspiré les plus grandes références du rire absurde. Autant dire qu'on n'est pas du tout surpris lorsqu'on découvre que ses créateurs viennent de l'autre côté de la Manche. Comme par hasard.

Au milieu de la foule des jeux réalistes, graves ou sérieux, "The Darkside Detective" est un singe à trois têtes : autrement dit, une anomalie rigolote. On espère avoir rapidement des nouvelles du fort blasé Francis McQueen.

THE DARKSIDE DETECTIVE - Disponible sur PC, Mac, Linux et Switch

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.