Même si vous avez passé des heures à ses côtés dans l'un ou l'autre des "Tomb Raider", savez-vous pourquoi elle a été pensée comme une aristo ? Pourquoi elle a si longtemps eu une poitrine démesurée et un mini-short ? Voici quelques réponses…

Alicia Vikander dans la dernière adaptation cinématographique en date du jeu vidéo "Tomb Raider"
Alicia Vikander dans la dernière adaptation cinématographique en date du jeu vidéo "Tomb Raider" © 2017 WARNER BROS. ENTERTAINMENT INC. AND METRO-GOLDWYN-MAYER PICTURES INC. / Il

Alexandre Serel a écrit L'histoire de Tomb Raider ; Carole Quintaine et Olivier Bénis sont journalistes spécialisés dans les jeux vidéos. Tous trois répondent au micro de Frédérick Sigrist, dans Blockbusters, aux questions que vous vous êtes toujours posées sur Lara Croft. Et même celles que vous ne vous posiez pas d'ailleurs. C'est ainsi qu'on apprend que...

À l'origine, Lara Croft était un homme

Le personnage, créé par Toby Gard, fait sa première apparition en 1996. Il avait envie de créer un personnage proche d'Indiana Jones... Mais l'aventurier pilleur de tombe qui se dessine dans les premières pistes de character design est vraiment trop ressemblant avec le personnage créé par George Lucas et porté à l'écran avec brio par Steven Spielberg. Le personnage change donc de sexe et devient Laura Cruz, jeune femme d'origine hispanique.

Et de là, il ne reste plus qu'un petit pas à faire jusqu'à la Lara Croft que nous connaissons... Alexandre Serel explique : "ils se sont aperçus que ça ne sonnait pas du tout anglais… Et quand ils ont dû doubler les voix, « Cruz » ne marchait pas. Ils ont donc changé par « Croft » ". 

Pourquoi l'aventurière arbore-t-elle une poitrine si abondante ?

C'est l'une des caractéristiques principales du personnage... Les développeurs à l'origine de la saga étaient-ils sexistes ? Pas nécessairement... du moins, pas selon Alexandre Serel, qui explique : "L'apparence du personnage, fin 1993, est inspiré de la bande dessinée britannique Tankgirl, un série indépendante post-Margaret Thatcher, très libertaire". Ce n'est pas étonnant de voir Lara Croft avec une poitrine énorme sur les premiers jeux : "tout est déformé, rien n'est réaliste. Le design du personnage va ensuite évoluer... Des choses vont rester au fil du temps ; la poitrine en fait partie".

À cela s'est ajouté un biais de communication autour du jeu... Pour la sortie du deuxième jeu de la saga Tomb Raider, la communication est entièrement axée sur l'aspect sexuel du personnage - supposant que la cible était "un adolescent, de sexe masculin, tout seul dans sa chambre et en pleine puberté". Toby Gard, choqué, décide alors de quitter l'aventure - Alexandre Serel explique : 

Il ne voyait pas son personnage en maillot de bain sur la plage - on n'a jamais vu Steven Spielberg vendre Indiana Jones avec Harrisson Ford en maillot de bain !

Il faut reconnaître néanmoins que l'équipe de com' n'était peut-être pas complètement dans l'erreur non plus puisque très rapidement, des petits malins bricolent un patch "nude raider" qui permet de voir Lara Croft nue...

Agacés, les programmeurs réagissent et ajoutent une scène au jeu suivant : on peut suivre Lara en nuisette jusqu'à sa douche... mais elle se retourne, regarde la caméra, s'exclame "Vous ne croyez pas que vous en avez vu assez ?". Et tire sur le joueur. 

Pourquoi le mini-short ?

Autre caractéristique de l'aventurière : le mini-short. Sexy, oui, mais un choix surprenant pour aller vadrouiller dans une jungle hostile ou explorer une tombe atlante au sommet des Andes... Pourquoi ce choix ? À cause de limitations techniques…

Lors de la création du personnage, les programmeurs étaient très limités : "On parle de 200 polygones pour créer un personnage !" souligne Alexandre Serel. "À cause de cela, quand on faisait un effet pantalon, avec la jointures des jambes, ça ne marchait pas… C'est pour ça qu'elle a un short : la couleur chair rendait mieux". 

Natalie Jackson Mendoza interprète Juno dans "The Descent". Un air de famille avec Lara Croft ne trouvez-vous pas ?
Natalie Jackson Mendoza interprète Juno dans "The Descent". Un air de famille avec Lara Croft ne trouvez-vous pas ? © AFP / Archives du 7eme Art / Photo12

Lara Croft : icône féministe ?

Longtemps, Lara Croft a été d'abord une femme fatale avec une plastique de rêve, un réservoir à fantasmes.Mais avec le reboot de 2013, les choses changent : son corps est revu avec des proportions plus réalistes. Sa psychologie aussi prend de la profondeur : Lara Croft n'est plus une femme fatale sûre d'elle-même, mais une jeune femme qui doute, et qui embarque pour sa première expédition afin de trouver un sens à sa vie. Le jeu vidéo dessine le portrait d’une femme qui apprend à définir et à vivre selon ses propres règles, même s'il faut pour cela répondre violemment aux hommes qui veulent l'arrêter. Olivier Bénis note :

Lara Croft se dresse contre les hommes et contre l'environnement... et elle va en émerger victorieuse et plus forte !

D'objet de fantasme, Lara Croft est devenue une icône féministe.

Lara Croft, au fond, n'est-elle pas une sociopathe ?

Avez-vous remarqué que Lara Croft tue à peu près tout ce qui l'approche ? Dans les premiers épisodes, pour éviter de tuer des hommes tout en justifiant la violence, les scénaristes des jeux l'amenaient à rencontrer des cibles jugées "acceptables" : monstres, dinosaures, zombies ou animaux dits "nuisibles"... mais qui étaient aussi des espèces en voie de disparition, ce qui a ému certains joueurs.

La sociopathie est définie comme un "trouble de la personnalité, caractérisée par un manque de remords et un manque de « comportements humains » décrit comme étant un mode de vie criminel et instable". Une "pathologie" que les développeurs ont un peu gommée par la suite : dans Tomb Raider Anniversary, remake du tout premier épisode, mais surtout dans le reboot de 2013, ils mettent en scène une Lara profondément bouleversée d'avoir été forcée de tuer un être humain.

"The Descent" & "Tomb Raider" : une inspiration réciproque

Dans _The Descent_, le film d'horreur de Neil Marshall (2005), l'une des six copines qui se lancent dans cette descente spéléologique cauchemardesque ressemble fort à Lara Croft : Juno est aventureuse (c'est elle qui a la riche idée de choisir un chemin inexploré dans les grottes pour avoir des sensations fortes), déterminée, battante... et a un décolleté sexy. Elle a aussi globalement la même coiffure et le même physique que l'héroïne virtuelle. Elle est incarnée à l'écran par Natalie Jackson Mendoza.

Dans le film, un éboulement empêche le groupe de filles de revenir sur leurs pas pour retrouver la surface... Et bien évidemment dans ce genre d'histoire, elles s'aperçoivent rapidement qu'elles sont entourées de monstres plus ou moins humanoïdes… Il s'agit alors de survivre à tout ça. Or, dans le reboot de Tomb Raider sorti en 2013 par Square Enix, Lara Croft va être mise dans une situation similaire : elle se retrouve sur une île japonaise mystérieuse, où des humains dégénérés et agressifs peuplent les grottes. Et impossible de remonter vers la surface en grimpant : dès qu'elle tente de gravir la paroi d'une grotte, celle-ci s'effondre... Les similitudes sont assumées : on retrouve des scènes strictement similaires, notamment un moment d'angoisse assez fort où l'héroïne traverse une mare de sang (ici dans The Descent, là pour Tomb Raider).

Si on résume : Juno ressemble à Lara qui ressemble à Juno : la bouche est bouclée !

En haut, Lara Croft dans le jeu vidéo "Tomb Raider" (2013) et en bas, Juno dans "The Descent" (2005)
En haut, Lara Croft dans le jeu vidéo "Tomb Raider" (2013) et en bas, Juno dans "The Descent" (2005)

Pourquoi Lara Croft est une aristocrate ?

Pour apprendre au joueur à manier le personnage, les développeurs du jeu avaient besoin d'un espace spécifique pour l'entraînement : un endroit suffisamment spacieux pour qu'on ait la place de faire les exercices d'ascension et autres poiriers. Pour justifier l'espace nécessaire à toutes ces manœuvres, le choix est fait de mettre le camp d'entraînement dans le parc d'un manoir. Alexandre Serel note : "Finalement c'est devenu un simple travail de réécriture : elle est devenue aristocrate d'origine anglaise".

Aller plus loin

► VIDEO La vidéo ci-dessous montre l'évolution de Lara Croft et du gameplay des différents opus de Tomb Raider de 1996 à aujourd'hui

► ECOUTER Chaque semaine du lundi au vendredi pendant l'été, Frédérick Sigrist et ses invités se penchent sur un blockbuster... Au début de l'été, il se penchait avec ses invités sur Tomb Raider. Une belle émission légère et intéressante - en un mot : estivale.

► LIRE Tomb Raider - 1996-2008 : L'odyssée de Lara Croft, d'Alexandre Serel (éditions Pix'n Love, en 2017)

► POUR INFO un nouveau jeu vidéo, Shadow of the Tomb Raider, est prévu pour le 14 septembre 2018. Après Tomb Raider (2013) et Rise of the Tomb Raider (2015), ce sera le troisième et dernier chapitre consacré aux origines de Lara Croft.

► JEU VIDEO Aux manettes de...Toute l'année, Olivier Bénis fait la review des jeux vidéo qui font l'actualité. 

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.