Du choc, du pas chic, mais surtout du pas très cher : quand la télévision veut se réinventer mais qu’elle doit faire des économies, elle repousse les limites… Julia Molkhou a fait le tour des télévisions étrangères, et y a sélectionné, peut-être, ce qui se fait de pire.

Kiss Bang Love (Allemagne)Une jeune célibataire a la recherche du grand Amour se retrouve les yeux bandés face à quinze inconnus. Elle va tour à tour les embrasser pour finalement en choisir deux avec qui elle passera les deux nuits suivantes.

Image promo de "The Day The Cash Come"
Image promo de "The Day The Cash Come" © CPL PRODUCTIONS FOR BBC ONE

[The Day The Cash Came ](The Day The Cash Came) (Grande Bretagne)Une grosse somme d’argent (un an de salaire en petites coupures) est déposée devant la porte de familles très pauvres. On les regarde se débrouiller avec l’argent. De temps en temps, des experts viennent les conseiller pour savoir où placer / investir l'argent. Évidemment, on attend le moment où la famille va faire n’importe quoi, dépenser l’argent sans compter, et où l’expert sera obligé d’aller les voir, en prenant un air paternaliste et désolé genre “Ce que vous venez de faire, c’est typiquement une erreur de Pauvres .”

My Last Time (reality show hollandais)
My Last Time (reality show hollandais) © Talpa

My Last Time (Hollande) - dont la pitchline est "Celebrate life while you still can" ["Profitez de la vie tant que vous pouvez encore"], ce qui donne une idée du projet…Des malades en phase terminale sont suivis pendant les dernières semaines de leur vie : dernière fête, dernier voyage, derniers moments avec les proches, message testament filmés et bien sûr enterrement.. Tellement gênant et pourtant le programme fait un carton.

Une fois qu’on a vu ça, que se dit-on ?

Qu’aujourd’hui les producteurs ne chercheraient que du sensationnel, du “youtubable ” - du contenu qui une fois posté sur Youtube ferait le tour du monde en quelques heures. En plus des audiences, on cherche désormais du partage sur Facebook, les réactions sur Twitter et les vues sur Youtube. Il faut imaginer du contenu viralisable, même avant sa diffusion. Comme cette émission, Is this Rape ? ("Est-ce que c'est un viol ?") qui sera diffusée sur la BBC lundi et dont on parle déjà partout. Émission dans laquelle on demande à 24 jeunes de déterminer si la scène de sexe qu’on leur montre dans un clip vidéo est une scène consentie - ou non.

Selon Julia Molkhou, certains producteurs étrangers ont prouvé qu’on pouvaitfaire du viral sans faire du voyeur-trash (ou pas trop) : Blind To The Top a fait escalader le Kilimandjaro par six célébrités aveugles et Ultimate Expedition et Monte Bianco où huit célébrités ont pris tous les risques pour arriver en premiers en haut d’un pic péruvien pour les Finlandais et du Mont-Blanc pour les Italiens. Résultat : des images exceptionnelles, youtubables à volonté avec tout ce qu’il faut de larmes et de moments de panique…

Réécoutez la chronique de Julia Molkhou dans son intégralité :

►►► Retrouvez Julia dans le Nouveau Rendez-vous de Laurent Goumarre

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.