Un retour ? Après avoir quitté la scène il y a dix ans, Diam's, figure éblouissante du rap français des années 2000 manque beaucoup à ses fans. La moindre nouvelle sur les réseaux les met en transe. Un passage à Paris, il y a quelques jours, une photo légendée "work in progress" et certains se sont permis de rêver.

Diam's en concert à l'Olympia en 2009
Diam's en concert à l'Olympia en 2009 © AFP / OLIVIER LABAN-MATTEI

Celle qui rafla plusieurs Victoires de la musique en 2004 et 2008, est la seule rappeuse française, pour l'instant, que l'on peut classer au rang de star du rap. Un simple battement de cils fait encore vibrer ses fans, alors qu'elle a raccroché le strass et les punchlines depuis dix ans. Ayant quitté la France, adopté une vie spirituelle pour échapper à son addiction aux médicaments, s'étant voilée d'un jilbab pour sortir en public, Diam's est désormais à nouveau Mélanie Georgiades. Ses fans postent régulièrement des messages disant qu'elle leur manque. Elle inspire encore beaucoup de rappeurs, à l'image de la dernière venue dans le monde du rap, Xzena, qui sort une chanson et un clip qui lui sont entièrement dédiés.

De passage à Paris ces jours-ci, elle les a également salués et remerciés pour lui avoir témoigné leur amitié. Précédemment, elle avait aussi posté sur Instagram une photo de salle de réunion, depuis Djeddah, près de La Mecque, en annonçant un travail en cours. Nagui, lui-même, sur France Inter, signalait les derniers clins d’œil de l'artiste, il y a quelques jours, en citant ce message sur Instagram : Work in progress, comme l'écrivait Mélanie. Ces petits signent ont fait frétiller de joie les plus anciens comme les plus récents de ces aficionados. 

Pourtant cette photo, illustrant ce "work in progress", laisse perplexe. Il semble bien qu'il s'agisse d'un bureau, avec un espace de travail autour d'une grande table. On note le paquet de mouchoirs. Mais qui travaille sur ce projet en cours que l'ex-star semble annoncer ? Mystère. Sur cette photo, soyons bien d'accord, personne n'est au travail.

Photo postée par sur le fil Instagram Melaniediamsofficiel
Photo postée par sur le fil Instagram Melaniediamsofficiel / .

Or il a suffi de cet énigmatique message, pour que les fans sur les réseaux, imaginent vraiment un projet. La seule chose qui plaide en faveur de l'idée d'y croire, c'est que Mélanie n'est pas du genre à raconter des cracks. 

Un projet musical ? Ne rêvons pas. Ses fans n'osent pas l'imaginer. Mélanie Georgiades rappelle sans cesse qu'elle n'est plus dans le même rôle. Désormais ces messages ne sont plus ceux de la rébellion et de la colère, mais ceux de la paix sous la gouverne d'Allah, et c'est dans ses livres qu'elle les fait passer. Elle a publié deux ouvrages, une Autobiographie en 2012, puis, trois ans plus tard, Mélanie, française et musulmane (Don Quichotte éditions) en 2015.

Certains fans espèrent aujourd'hui un autre livre, elle-même parle parfois "des livres" qu'elle écrit. Son compagnon, Faouzi Tarkhani, est également auteur, et vient de sortir un roman pour ado, avec La Juvénile Force, mon premier roman jeunesse en vente sur Amazon. Une fiction qui promet de la morale et des rappels religieux pour les adolescents, écrit par Faouzi Tarkhani, salafiste engagé. Pour expliquer sa vocation, il se compare aux moines, ayant choisi de vivre à l'écart, et pacifiquement.

Bientôt une collection prêt-à-porter et d'accessoires ?

Y a-t-il du neuf du côté de Big Up Project, l'association humanitaire qu'elle préside ? Cette association aide au financement d'actions humanitaires au Mali, au Sénégal et au Cameroun. Le compte bancaire de Big Up Project, lui, est situé en Île-de-France et l'adresse postale de Big Up se trouve à la Garenne-Colombes. Peu de nouvelles circulent depuis un an sur ce projet. 

"Mel by Mel" annonce une ligne de vêtement prochainement. Les choses sont plus précises en effet avec le site de vente en ligne du même nom, sur lequel l'ex-star avait lancé une collection de papeterie, avec des carnets portant quelques lignes dont elle est l'autrice. "Mel by Mel" s'annonce à l’image de Mélanie-Diam’s, "une marque originale avec une identité forte, portée par une spiritualité, une griffe littéraire, une entreprise profondément humaine tournée vers l’autre. Mel by Mel, c’est aussi une volonté de sortir des sentiers battus, de briser les codes, d’offrir un style différent". Mélanie y explique qu'avant même de rapper, écrire en rimes était déjà une passion. Elle a même lancé un concours de poésie, et reçu 200 textes, dont elle a choisi elle-même le meilleur. Mélanie promet d'exprimer ses talents à travers le prêt-à-porter, la bagagerie ou les accessoires de mode et de décoration. Lors du lancement de "Mel by Mel", elle évoquait déjà une ligne de vêtements pour tout-petits. Mais rien ne dit que ce projet-là ait abouti.

Ces dernières années, Mel by Mel et Big Up Project ont parfois cheminé en tandem, l'un au profit de l'autre. Mais la dernière trace de vie sur le compte Twitter de Mel by Mel date de mai 2017.

Musicalement, on se souvient que dans son hit La boulette, elle parlait d'un "goût de gêne" quand elle évoquait sa vie. 

Les informations qu'elle diffuse actuellement sont sûrement sincères, mais tout à fait rares et sibyllines. En 2020 Diam's fêtera ses 40 ans. Il y a fort à parier qu'elle ne fera pas un retour à la Cat Stevens (le chanteur britannique, converti à un islam orthodoxe et devenu Yusuf Islam en 1977, après avoir vendu 60 millions d'albums). Entre 1995 et 2017, Yusuf Islam a sorti cinq albums, avec au passage un retour à la pop en 2009. On voit mal Diam's aujourd'hui ressortir des boulettes. On la verrait bien chanter à nouveau Ma souffrance, car ces paroles-là sonnent si souvent à nos oreilles dans le flot de l'actualité sur la condition des femmes.

Une minute après, j'ai juste senti mes côtes se casser   Quand t'as mal tu dis plus rien, t'encaisses et t'encaisses   Tes larmes coulent, et ton pouls est en baisse puis en baisse   Il m'a relevée, m'a embrouillée et puis m'a dit   "Ferme ta gueule Mélanie, et dis à ta mère que tu rentres mardi"

Pour l'heure Mélanie a des choses à écrire, mais elle ne rentrera pas mardi.

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.