Les trésors inestimables de Toutânkhamon de retour à Paris pour la 1re fois depuis plus de 50 ans !

Gilded Wooden shrine with scenes of Tutankhamun and Ankhesenamun
Gilded Wooden shrine with scenes of Tutankhamun and Ankhesenamun © Laboratoriorosso, Viterbo, Italy

À l’occasion du centenaire de la découverte du tombeau, l’exposition Toutânkhamon le Trésor du Pharaon s’ouvrira à Paris le 23 mars 2019 à la Grande Halle de la Villette.

Première radio généraliste du service public, France Inter s’intéresse à tout et s’adresse à chacun. Éclectique, elle accueille toutes les disciplines, mélange les générations et cultive le goût de la découverte. Chaque jour, elle recommande le meilleur de la création artistique.

France Inter vous invite au voyage dans un pays à nul autre pareil, celui des pharaons et des rites ancestraux qui les accompagnent. 

Plus de cinquante ans après « l’exposition du siècle », qui avait réuni plus de 1,2 million de visiteurs en 1967 à Paris, c’est l’occasion unique de redécouvrir l’histoire du plus célèbre des pharaons avant l’installation permanente de cette collection au sein du nouveau Grand Musée Égyptien du Caire.

Wooden Guardian Statue of the King
Wooden Guardian Statue of the King / Laboratoriorosso, Viterbo, Italy

Présentée par le Ministère des Antiquités égyptiennes et IMG à la Grande Halle de la Villette, en association avec le musée du Louvre, cette exposition immersive présente une sélection de plus de 150 objets originaux issus du tombeau, parmi lesquels de nombreux objets personnels du jeune souverain qui l’ont accompagné dans la vie et dans la mort : des bijoux en or, des gravures d’un grand raffinement, des sculptures ainsi que des objets rituels. 

Si les pharaons qui lui ont succédé ont failli réussir à effacer Toutânkhamon des livres d’histoire, la découverte de son tombeau intact en 1922 par l’archéologue et égyptologue britannique Howard Carter fit la une de la presse mondiale. Sans cette rencontre qui scella les destins des deux hommes que 3 400 ans séparaient, le pharaon de la XVIIIème dynastie aurait pu définitivement tomber dans l’oubli.

Pour les anciens Égyptiens, la mort marque aussi une nouvelle naissance. Cette vie après la mort n’est cependant possible que si le corps est préservé et fait l’objet de rites appropriés. Ainsi, pour permettre cette renaissance post mortem et assurer la survie dans l’au-delà, les anciens Égyptiens ont mis en place tout un ensemble de rituels, d’objets, d’images et de textes que l’on retrouve à l’intérieur et sur les murs de la tombe. 

Gilded Wooden Bed
Gilded Wooden Bed / Laboratoriorosso, Viterbo, Italy

Les visiteurs de l’exposition suivront la traversée de Toutânkhamon vers la vie éternelle, découvrant au gré du parcours la fonction de chaque objet funéraire dans ce périlleux voyage ainsi que l’histoire de l’une des découvertes majeures de l’archéologie moderne. En parcourant cette exposition, les visiteurs perpétueront ainsi la mémoire du pharaon et son immortalité.

Gilded Wooden shrine with scenes of Tutankhamun and Ankhesenamun
Gilded Wooden shrine with scenes of Tutankhamun and Ankhesenamun / Laboratoriorosso, Viterbo, Italy
Gold Inlaid Canopic Coffinette of Tutankhamun Dedicated to Imseti and Isis
Gold Inlaid Canopic Coffinette of Tutankhamun Dedicated to Imseti and Isis / Laboratoriorosso, Viterbo, Italy
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.