Le Havre, fondée par François 1er en 1517, fête cette année son 500ème anniversaire !

Un été au Havre
Un été au Havre ©

Pour célébrer son 500ème anniversaire, Le Havre, la ville et son port vont se métamorphoser, le temps d’une saison, grâce à des artistes venus du monde entier pour raconter l’histoire de la cité.

France Inter a décidé d’accompagner cette grande fête populaire et inédite intitulée Un été au Havre avec 3 grands rendez-vous d’antenne :

► 9h30 : Le Nouveau rendez-vous / Laurent Goumarre : enregistrement en public

  • Deux heures tendues sur le fil de l’actualité culturelle, et sur tous les fronts pour le nouveau magazine du soir.

17h : Si tu écoutes, j’annule tout / Charline Vanhoenacker, Alex Vizorek et Guillaume Meurice

  • Chaque après-midi, Charline et sa bande « annulent tout » pour passer les infos à la lessiveuse dans un esprit mi-intello mi potache !
  • Invité : Little Bob

► 18h15 : On va déguster / François-Régis Gaudry : enregistrement en public

  • L’émission hebdomadaire qui passe au grill toute l’actualité de la gastronomie. François-Régis Gaudry reçoit tous les dimanches des chefs, des pâtissiers, des producteurs…

Et aussi depuis Paris

Vendredi 26 mai

Entrée libre et gratuite dans la limite des places disponibles - Théâtre de l’Hôtel de Ville, Place Jacques Tournant, 76600 Le Havre

Un été au Havre
Un été au Havre / Clair Obscur Pierre et Gilles

Plasticiens, designers, graphistes, metteurs en scène, romanciers, viendront, sur les traces de Niemeyer et de Monet, réinterpréter cette cité étonnante pour la révéler à l’Europe et peut-être à elle-même. En arrivant dans la ville, côté Volcan, c’est dans un monument à ciel ouvert que l’on pénètre et tout au bout, porte Océane, l’issue est une plage fréquentée par des baigneurs flegmatiques qui regardent, à l’horizon, passer les plus grands porte-containers du monde.

Un été au Havre
Un été au Havre / Martens - Karel

Le Havre est ainsi rempli d’images étranges. Cette ville photogénique séduit les artistes, dès leur arrivée, par sa lumière — c’est devenu un cliché —mais surtout par son ambiance que les œuvres proposées devront révéler. Comment restituer une ambiance, retrouver la profondeur d’une cité, à travers des gestes artistiques qui voudraient la faire danser. Le Havre, reconstruite dans les années cinquante par l’atelier de l’architecte Auguste Perret, inscrite au patrimoine mondial de l’humanité en 2005, mérite à l’évidence de devenir une des destinations françaises les plus désirées du tourisme urbain.

Un été au Havre
Un été au Havre / Ganivet Vincent

Reste à comprendre cette ville, à l’aimer, à la mettre en scène, à repérer celles et ceux qui lui inoculent leur énergie et leur talent, à être avec elle audacieux mais juste, à faire sourdre son étrangeté et son évidente poésie.

Jean Blaise, Directeur artistique Un Été au Havre

Le Havre vous propose 4 parcours de visite pour révéler la ville

►►► Le parcours 1

  • La Ville Perret, musardant à travers le cœur du Havre et le long du littoral, s'envisage comme une balade tant artistique qu'architecturale. Il est ponctué par plusieurs œuvres monumentales commanditées par Un Été au Havre qui dialoguent, d'une part, avec les réalisations d'Auguste Perret, au centre-ville, d'autre part avec les villas des XIXe et XXe siècles, en bord de plage, témoins d'un temps où la cité océane s'ouvrait au tourisme des bains de mer.

►►► Le parcours 2

  • Vers le Port, offre des perspectives exceptionnelles sur la ville portuaire et les quais qui la bordent. Le visiteur emprunte d'abord la monumentale rue de Paris où l'artiste Surasi Kusolwong l'invite à se prendre au jeu du Gold in the cube. Ensuite, sur les pas de Claude Monet, il découvre l’œuvre monumentale de Vincent Ganivet, non loin des lieux où fut peinte la fameuse Impression, soleil levant. Puis, il se joint aux Passagers du son, pièce sonore immersive de Charlotte Roux, qui prend ses quartiers au Port Center. Après la visite du MuMa et de ses expositions, il regagne le centre-ville par le quartier du Perrey.

►►► Le parcours 3

  • Les Escaliers, tisse des passerelles entre le centre reconstruit et la ville haute. Le visiteur est invité à remonter le temps en empruntant le Funiculaire ou les escaliers qui jalonnent la "côte" à la découverte des immeubles anciens et des villas art déco épargnés par les bombardements de 1944. Ce parcours permet, entre autres, d’apprécier l'effervescence créative qui règne au Fort de Tourneville, ainsi que les créations imaginées par Julien Berthier, Stéphane Thidet et Vincent Ganivet pour le Portique, le centre d'art du quartier Danton.

►►► Le parcours 4

  • Les Bassins, fait écho, à la manière d'un clin d'œil, au lien fort qui unit la ville à l’eau depuis ses origines. D'un bassin à l’autre, le visiteur découvre des œuvres et propositions qui travaillent ce thème en profondeur, à l'image de l’installation Impact de Stéphane Thidet, du Temple aux 5000 vœux de la compagnie La BazooKa ou de l’exposition Villes Flottantes. Le temps d’une saison, le marché aux poissons, jouxtant le bassin Notre-Dame, se mue en lieu de restauration, où l'on s'attable, entre deux expositions, pour une pause conviviale.

Tout le programme ICI !

Un été au Havre
Un été au Havre / Magnifik Parade
Articles liés
Culture
Biscuits à l’anis vert
20 octobre 2017
Culture
Roulés de poulet au paprika
20 octobre 2017
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.